Nina Kraviz - Fabric 91

Artiste: 
Album: 
Fabric 91

Maintenant que le club Fabric est assuré de retrouver sa licence d’exploitation, il va de nouveau être possible pour son équipe de se concentrer sur l’essentiel, à savoir comment rester l’un des meilleurs clubs européens et offrir chaque mois le meilleur résumé possible du son de l’établissement londonien. Avec plus de 180 compilations éditées, il peut paraître ardu de se renouveler, mais tout est question de casting. Et quand la Russe Nina Kraviz, coqueluche de la scène techno depuis son éclosion en 2012, s’empare de la série, elle prend un malin plaisir à prendre son auditoire de revers. Alors que l’on aurait pu s’attendre à son set 4/4, elle s’est fixée pour but d’intégrer à son mix 41 morceaux en moins de 80 minutes, tout en n’utilisant que des inédits ou des titres tellement rares qu’ils ont aussi l’accent de la nouveauté. Déterminée à construire un pont techno entre un passé révolu et un futur qui n’existe pas encore, la Sibérienne détonne, nous perd dans des abysses d’ambient aquatiques, nous noie dans de sourdes basses ou des bleeps stridents. Construit en deux parties à la transition imperceptible, l’une plus électronica où l’on part par exemple à la découverte des antiques Russes de Species Of Fishes, l’autre acid, dont elle explore par à-coups les nombreuses facettes, le mix nous abreuve d’inédits de son label Trip. À club unique, DJ unique, et expérience sonore sans pareille. (Benoît Carretier)

Fabric 91 (Fabric/PIAS), sorti ce vendredi 9 décembre.