1500 vues sur Youtube sont maintenant comptabilisées comme un album vendu

L’association Américaine de l’industrie du disque (RIAA) vient de déclarer que les écoutes en streaming étaient désormais prises en compte pour l’obtention d'un disque de certification or ou platine. Depuis le 1er février ces distinctions ne reposent plus uniquement sur les chiffres de ventes physiques et digitales.

Cary Sherman, PDG de la RIAA, a affirmé que le changement de qualification pour recevoir un Album Award résultait d’une initiative de l’organisation visant à « reconnaître les signes du succès dans un marché du digital en constante évolution. » Ainsi, 1500 écoutes sur les plateformes légales de streaming audio et vidéo équivaudront désormais à un album ou à dix titres achetés.

Si cette nouvelle mesure devrait permettre à quelques artistes d’accéder au Graal tant attendu, certains ont déjà fait savoir leur mécontentement. Parmi eux, Anthony « Top Dawg », à la tête du label du même non, est loin de se réjouir que To Pimp A Butterfly de son protégé Kendrick Lamar obtienne la certification « Album de Platine » grâce à cette nouvelle mesure. Visiblement remonté, il a fait savoir son mécontentement sur Twitter : "Il n’y a que les anciennes règles qui marchent. Un album à 1 million de ventes est un disque de platine. Jusqu’à ce qu’on atteigne ce nombre, gardez vos félicitations. Non à la tricherie pour être platine".