Sept groupes et artistes français à l'affiche de Coachella

Elle est tombée hier soir, d'un coup d'un seul : on connait maintenant la programmation de Coachella, festival californien toujours étalé sur deux week-ends - cette année du 14 au 16 et du 21 au 23 avril. Le line-up, comme d'habitude, est impressionnant (pour un peu qu'on accepte de déchiffrer les caractères rikikis de l'affiche), contient quelques surprises... Et six noms français ! Il y a de quoi être chauvins, les groupes canadiens, américains et anglais se partageant l'immense majorité de la programmation. Alors, qui se cache entre Beyoncé, Radiohead, Kendrick Lamar et The xx ?

Kungs, 19 ans et un tube à 20 millions de vues 

"Don't You Know", dévoilé au tout début de l'été, n'aurait pas pu mieux tomber : titre d'easy-listening par excellence, balancé dans pas mal de supermarchés du bord de plage, ce morceau de Kungs respire la bonne humeur et le sable blanc. Pas forcément le genre de la maison mais Coachella a vu bien pire ! 

Breakbot, touche française 

On s'attendait à voir Breakbot à l'affiche de Coachella l'année dernière, alors que sortait son album Still Waters sur Ed Banger. Non, les Frenchies invités à Indio en 2016 s'appelaient M83 ou Christine & The Queens, et c'est seulement ce printemps que le barbu Breakbot foulera la scène de Coachella, fort de ses singles comme "Get Lost" ou l'entêtant "My Toy" et son drôle de clip. 

Brodinski, hip-hop toujours 

Attention à nos amis américains n'ayant pas trop suivi la carrière du patron de Bromance : Brodinski va très certainement servir de gros beats hip-hop et autres extraits de Brava à Coachella, et pas forcément la techno qui l'a fait connaître. Tant mieux, car ça lui va à ravir. 

Justice, évidemment 

Comment ne pas s'en douter : alors qu'est sorti en novembre leur troisième album Woman, Garpard Augé et Xavier de Rosnay ont mis les petits plats dans les grands. Une date à Bercy, un clip avec Susan Sarandon... Il ne manquait plus qu'une mention sur une grosse affiche de festival. C'est chose faite, et "Fire", "Safe & Sound" ou notre chouchou "Stop" résonneront en Californie. 

Madeon, avec Porter Robinson 

Une collaboration qui marche bien : forts de leur tube (et court-métrage en forme de manga) "Shelter", le Français Madeon et l'Américain Porter Robinson, tous deux producteurs, ont tout simplement annoncé une tournée commune... Qui les mène donc jusque sur l'affiche de Coachella, avec leurs deux noms écrits aussi gros que ceux de Lorde, Justice, New Order et Future Island.

PNL... What ? 

Certains ici ont adoré Dans la légende, le troisième album de PNL. Mais peut-être pas de là à imaginer le duo français annoncé à Coachella, pour un public anglophone et jouant le même jour que Kendrick Lamar ou Kaytranada. Glitch dans la matrice ou nouvelle révolution française, il faudra vérifier ça en avril prochain. 

DJ Snake, Américain d'adoption 

On l'aurait presque oublié tant DJ Snake passe pour un Américain auprès de nous autres frenchies. Etabli aux Etats-Unis, collaborateur de Lady Gaga, de Justin Bieber ou de Major Lazer sur le méga-giga-supra-hit "Lean On"... Bref, une machine de guerre.

Retrouver la programmation complète ici