Skip to main content
25 juin 2019

À la Fashion Week, Raf Simons rend hommage au label R&S Records

par Elie Chanteclair

On l’entend hennir d’ici. Le logo du célèbre label belge R&S Records – un triangle vert avec la silhouette noire d’un cheval – a été vu sur le podium du créateur Raf Simons, qui présentait sa collection Printemps/Été 2020 lors de la Fashion Week de Paris. Imprimé sur un t-shirt qui pouvait difficilement être plus oversized, l’illustre canasson s’est affiché dans un défilé multipliant les hommages à la culture rave et alternative. Investissant un laboratoire universitaire, les mannequins ont notamment arboré des visuels de pilules d’ecstasy au visage souriant, des écussons ornés du mantra « Stoned America », des blouses blanches ou encore de larges bottes en caoutchouc tout droit sorties d’un kit du parfait petit chimiste.

En plus de se montrer patriote, le designer originaire du plat pays rend ainsi hommage à une formidable écurie de producteurs. Fondé en 1984, R&S a su rassembler des légendes de la musique électronique mondiale. Officiant d’abord comme pionniers au début de la techno et de la house, avec par exemple le classique « Plastic Dreams » de Jaydee en 1993, le label a toujours pris soin de se tourner vers l’avant-garde, sortant notamment des productions d’Aphex Twin, Nicolas Jaar, Dominik Eulberg, et même un des premiers EPs (très expérimental) de James Blake. De la haute-couture électronique ; la rencontre était logique.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’ESPIONNE (@lespionneparis) le

Visited 28 times, 1 visit(s) today