Skip to main content
8 avril 2016

Ça sort aujourd’hui #1

par rédaction Tsugi

Il est parfois difficile de s’y retrouver avec tous les disques qui sortent chaque semaine. Du coup, Tsugi a décidé de vous faciliter la tâche en faisant tous les vendredis une petite sélection de galettes qui sortent ce jour-là – LPs et EPs confondus – et qui nous font vraiment envie. Voici donc de quoi accompagner votre week-end ! 

Sebastien Tellier – Marie et les Naufragés OST (Record Makers)

Le plus barbus des producteurs français ne chôme pas un instant. Quelques semaines seulement après avoir contribué à la bande originale du film Saint-Amour de Kervern et Delépine, le voici qui revient aujourd’hui avec une nouvelle BO dans sa manche. Il est en effet à l’origine de l’intégralité de celle de Marie et les Naufragés de Sébastien Betbeder avec Pierre Rochefort (le fils de) et Vimala Pons (que vous avez très probablement aperçue dans l’excellent Vincent n’a pas d’écailles de Thomas Salvador, l’année dernière). Ce sont donc treize très bons titres électro-futuristes que Sébastien Tellier a créé en collaboration avec son ami John Kirby. A découvrir en attendant la sortie du film mercredi prochain !

We Are Match – The Grand Budapest Orchestra (Sony Music) 

Leur premier album Shores rempli de pépites pop et délicates nous avait enchanté l’année dernière. Leurs clips frais et graphiques nous avaient émerveillés. Il est désormais grand temps de découvrir une nouvelle expérimentation de We Are Match. Cette fois-ci, c’est avec un nouvel EP intitulé Shores : The Grand Budapest Orchestra que les petits jeunes reviennent, plus enjoués que jamais. Vous l’aurez compris, il s’agit là d’une relecture à la sauce symphonique de quatre titres de leur dernier LP en date, produite en collaboration avec l’Orchestre Philharmonique de Budapest, sous la direction de Samuel Strouk. Une réinterprétation et une réorchestration magistrale.

Katerine – Le Film (Cinq 7)  

S’il fallait affubler Philippe Katerine d’un adjectif, ce serait sans conteste « stakhanoviste » tant il semble ne jamais arrêter. Acteur, chanteur, il semblerait que quatre bras lui poussent à la manière d’une Shiva afin de réaliser tous les projets qu’il fomente. En 2011, il sortait un album de 52 reprises, tandis que l’année dernière à la même époque, il publiait son onzième LP plutôt funky, Magnum, produit par Sebastian. Aujourd’hui, il revient avec un nouveau bébé un peu plus intimiste, Le Film, sur lequel il a écrit pas moins de seize ballades délicates et mignonnes. 

Camp Claude – Swimming Lessons (Believe Recordings)

Composé des deux tiers de Tristesse Contemporaine et de la photographe Diane Sagnier, le trio Camp Claude fut l’une des sensations françaises de ces deux dernières années avec des productions pop et délicates. En 2014, les trois trublions sortaient un premier EP de trois morceaux tous doux, Hurricanes, qui sentait bon l’été et le soleil. Les voici qui reviennent avec un format long cette fois-ci. Répondant au doux nom de Swimming Lessons, l’album à la pochette tout aussi aquatique que son titre convoque là encore tout un imaginaire estival en proposant onze titres colorés et enjoués sur lesquels vient se poser la voix de Diane, sorte de Lana Del Rey à la française.   

Visited 6 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply