Skip to main content
O'o ©InFiné
21 décembre 2021

🚀 Ces 4 artistes qui font le futur d’InFinĂ©

par Clémence Meunier

Une raretĂ©. On ne compte mĂȘme pas sur les doigts d’une seule main les labels français en activitĂ© Ă  pouvoir prĂ©tendre remplir les pages d’un supplĂ©ment de Tsugi qui leur serait entiĂšrement consacrĂ©. C’est dire la performance d’InFinĂ© qui, depuis sa fondation en 2006, ressemble Ă  un vaste laboratoire passionnant dressant des ponts entre les genres. Voici quatre artistes qui prouvent que le label a encore de (trĂšs) beaux jours devant lui. 

Article issu du supplĂ©ment InfinĂ© : 15 ans d’un label durable, Ă  retrouver Ă  l’intĂ©rieur du Tsugi 146 : Ascendant Vierge, gĂ©nĂ©ration dĂ©senchantĂ©e, disponible maintenant en kiosque et Ă  la commande en ligne.

 

Un corps Ă©lancĂ©, un bec fin, une longue queue noire et blanche, et d’élĂ©gantes houppes jaunes jaillissant des flancs comme quatre petites nageoires : le O’o Ă©tait un joli oiseau d’HawaĂŻ, dont on a entendu le dernier spĂ©cimen chanter dans les annĂ©es 1980, appelant une Ă©ventuelle compagne
 Sans rĂ©ponse. Aujourd’hui, son ramage revit au travers des synthĂ©s et effets de voix de ce duo de Français basĂ©s Ă  Barcelone, Victoria Suter et Mathieu DaubignĂ©, auteurs d’un mĂ©lancolique et fascinant premier EP electronica en 2018 (Spells). Six titres – en attendant un premier album prĂ©vu en 2022 – oĂč le chant est envisagĂ© comme un instrument, parfois largement dĂ©formĂ©, comme peuvent souvent le faire James Blake, la marraine des expĂ©rimentations vocales Laurie Anderson
 Ou un oiseau qui se sent seul.

Fun, Ă©lectronique, chantĂ©e
 La pop du duo de Brooklyn Bottler est aussi ludique qu’elle est inclassable, passant sans complexe de chansons bubblegum (sucrĂ©es, et qui restent dans le crĂąne comme un Malabar Ă  la semelle) Ă  de l’indiedance faussement bordĂ©lique, l’inspiration des voisins LCD Soundsystem n’étant jamais loin. AprĂšs deux EPs, sortis par InFinĂ© en 2020 et mixĂ©s par son camarade de label Cubenx qui s’était chargĂ© de faire les prĂ©sentations, Bottler prĂ©pare un premier album attendu l’annĂ©e prochaine. De la pop aux idĂ©es larges et dopĂ©e Ă  la vitamine C : c’est peut-ĂȘtre ce qu’on se souhaite de mieux pour 2022. 

Cindy Pooch, avec son timbre suave, caressant, chaleureux, entendu dans de nombreux projets blues, trip-hop, jazz, funk, maloya ou caracolant sur les productions disco de Bruno « Patchworks » Hovart sous son alias Mr President, est l’une des toutes derniĂšres artistes Ă  avoir Ă©tĂ© accueillie dans la famille InFinĂ©. Une Ă©vidence : autodidacte, curieuse, la chanteuse qui a passĂ© son enfance au Cameroun nourrit sa musique de gospel, de musiques africaines, noires amĂ©ricaines, caribĂ©ennes, de cuivres comme de machines, de ballades comme de grandes jams endiablĂ©es. De quoi abattre toujours plus de murs, une vibe Ă  la fois. 

Il y a des chansons qui marquent, libĂšrent l’imaginaire, invoquent un univers, font tomber raide dingue d’un groupe. « That Itch » d’UTO en est une. Une Ă©popĂ©e qui transporte l’auditeur dans la cabane d’une sorciĂšre en pleine forĂȘt, oĂč les synthĂ©s d’Émile Larroche (souvenez-vous, Saint Michel) cohabitent avec les chaudrons de la chanteuse et autrice Neysa May Barnett. Alors peut-ĂȘtre qu’on va un peu loin dans l’évocation, mais la pop de ce duo, en couple Ă  la scĂšne comme Ă  la ville, sent effectivement le soufre, les cartes de tarot usĂ©es par le temps, et le trip-hop qui a bercĂ© son adolescence dans les annĂ©es 1990. Évidemment, il n’y a pas que « That Itch » dans le rĂ©pertoire d’UTO, artisan de deux EPs Ă©patants en 2017 et 2019. Le sortilĂšge suivant sera lancĂ© en 2022, avec la complicitĂ© de ses maisons InFinĂ© et Pain Surprises.

❏

Retrouvez plus d’articles issus du supplĂ©ment InfinĂ© : 15 ans d’un label durable, Ă  retrouver Ă  l’intĂ©rieur du Tsugi 146 : Ascendant Vierge, gĂ©nĂ©ration dĂ©senchantĂ©e, disponible maintenant en kiosque et Ă  la commande en ligne.

Cliquez pour commander

Visited 42 times, 1 visit(s) today