Clermont-Ferrand : une cagnotte pour aider le club 1O1 à rouvrir

À Clermont-Ferrand, le club ONE O ONE (1O1) a besoin de vous. 

©Arnaud Combe

À Clermont-Ferrand comme partout en France, les clubs sont restés fer­més durant un an et demi. La pandémie a réduit le monde de la nuit au silence. Le 1O1, célèbre club cler­mon­tois, a subi les restric­tions dues au Covid-19 de plein fou­et à une péri­ode où le club ren­con­trait déjà des dif­fi­cultés finan­cières. “Mal­gré les sub­ven­tions versées par l’État durant la crise, écrit l’équipe du club sur le site de la cagnotte, la sit­u­a­tion financière du club est dev­enue précaire, ren­dant sa réouverture pra­tique­ment impos­si­ble sans une aide extérieure.”

Une cagnotte a donc été mise en place afin de recevoir le pré­cieux mon­tant qui leur manque et espér­er une réou­ver­ture avant la fin de l’an­née. Si vous vous sen­tez con­cerné par le monde de la nuit et que vous êtes des adeptes du 1O1, alors n’at­ten­dez pas et don­nez leur un coup de pouce.

Lien de la cagnotte

Texte orig­i­nal du club sur le site de la cagnotte : “Après 16 longs mois de fer­me­ture forcée, 16 longs mois où notre chère cave fut réduite au silence : c’est non sans émotion que nous avons le plaisir de vous annon­cer que nous met­tons tout en œuvre pour rou­vrir le One O One et vous accueil­lir à nou­veau courant sep­tem­bre ! La crise de la Covid-19 est arrivée à un moment où l’avenir du 101 appa­rais­sait incer­tain, comme nous l’avions com­mu­niqué alors. Cepen­dant, cette longue fer­me­ture nous a per­mis de pren­dre du recul sur ces dernières années, temps nécessaire après ces neufs ans sans inter­rup­tion. Cette pause nous a per­mis de nous ren­dre compte que nous ne pou­vions pas nous pass­er de ce club, de ces fêtes et de notre pub­lic, que le 101 ne pou­vait som­br­er dans le silence. Nous avons donc décidé de nous organ­is­er pour préparer la réouverture du club, afin de reformer et réinvestir le pro­jet du 101. L’équipe a donc été en par­tie renouvelée, tant à la porte que derrière le zinc, con­sti­tu­ant une équipe soudée et prête à vous accueil­lir dans les meilleures con­di­tions. Cepen­dant, comme vous le savez, le milieu de la nuit a subi de plein de fou­et cette pandémie. Et comme de nom­breux autres clubs, nous sommes loin de sor­tir indemnes de ces seize mois de fer­me­ture forcée. Mal­gré les sub­ven­tions versées par l’État durant la crise, la sit­u­a­tion financière du club est dev­enue précaire, ren­dant sa réouverture pra­tique­ment impos­si­ble sans une aide extérieure. Aus­si, dans le con­texte san­i­taire actuel, l’avenir demeure tou­jours incer­tain, mais dans tous les cas, notre réouverture future ne peut se faire sans vous… Durant la crise, nous nous sommes refusés à en appel­er à votre sou­tien, considérant que nous étions très nom­breux à être affectés par la con­jonc­ture. Mais aujourd’hui, seule la par­tic­i­pa­tion de cha­cun d’entre vous nous per­me­t­tra de rou­vrir les portes de votre club pour le faire à nou­veau résonner aux sons des musiques électroniques et de la fête. C’est pourquoi nous avons décidé d’ouvrir une cagnotte en ligne pour vous per­me­t­tre à tous de par­ticiper et ain­si con­tribuer à réunir les fonds man­quants pour la réouverture et con­tin­uer à écrire l’avenir du club. Nous en appelons donc à la générosité de tous ceux qui ont passé des nuits mémorables entre ces murs, à tous ceux chez qui ce lieu a pu sus­citer de l’émotion, ou tout sim­ple­ment ceux qui ont un lien si par­ti­c­uli­er avec le 101 et qui souhait­eraient à nou­veau s’oublier et vibr­er avec nous…”

©DR

(Vis­ité 387 fois)