Coup de pouce : Aacht

Par­fois, on tombe dans nos mails ou totale­ment par hasard sur un morceau, un artiste ou un clip qui nous colle à notre chaise. Alors on en par­le, tout sim­ple­ment. Ce sont les “coups de pouce” de la rédac’. 

Après une énorme tra­ver­sée du désert musi­cale, j’ai voy­agé au Japon, un pays qui m’a inspiré pour ter­min­er ce qui est devenu Touches/Distant EP. Tous les pro­duc­teurs con­nais­sent ce moment de déso­la­tion de temps en temps. Pourquoi ? Parce que faire de la bonne musique est putain de dif­fi­cile”… Aacht a déjà l’hon­nêteté pour lui, ne pré­ten­dant pas pon­dre des tracks comme une poule aux oeufs d’or : un pre­mier bon point. 

Aus­si, sans remuer le couteau dans la plaie, on est plutôt con­tent que cet Alle­mand se soit retrou­vé en panne d’in­spi­ra­tion. Sans ces doutes, il n’au­rait peut-être pas signé sur le label et col­lec­tif artis­tique AVANT / GARDE ce Touches/Distant EP, beau moment de tech­no douce et mélodique. Une urgence de créer et un per­fec­tion­nisme qui s’en­ten­dent dans “Dis­tant”, en écoute exclu­sive ici même : deux­ième bon point. 

Sauf qu’à Tokyo, Aacht n’a pas trou­vé l’in­spi­ra­tion pour sa seule musique. Il y a égale­ment pris des dizaines de pho­tos, qu’il a ensuite bidouil­lées, découpées, col­lées et col­orées, pour des mon­tages sur­réal­istes et graphiques. Les clichés ont été com­pilés dans un mag­a­zine en édi­tion lim­itée à trou­ver ici, mais égale­ment directe­ment dans votre boite aux let­tres. Pour cela, il suf­fit d’en­voy­er un mes­sage à l’adresse [email protected], en pré­cisant vos coor­don­nées et en indi­quant en objet de mail “Con­cours Aacht Mag­a­zine”. Troisième bon point.

Et comme à l’é­cole pri­maire, au bout de trois com­pli­ments, on a le droit à une image. Si celles dis­tribuées par la maîtresse avaient eu autant de force et de qual­ité graphique, on aurait peut-être été plus sage au CP. Tant pis, il y a de quoi se rattraper : 

Pour jeter un oeil au mag­a­zine, rendez-vous sous ce lien

(Vis­ité 102 fois)