Coup de pouce : Castel

Par­fois, on tombe dans nos mails ou totale­ment par hasard sur un morceau, un artiste ou un clip qui nous colle à notre chaise. Alors on en par­le, tout sim­ple­ment. Ce sont les “coups de pouce” de la rédac’. 

10h04, le ciel s’est trans­for­mé / Sur la piste d’at­ter­ris­sage, coquil­lages et cocotiers / Le 707 s’en­dort, je respire un air nou­veau / Une hôtesse illu­minée me souf­fle ‘bien­v­enue à Rio’ ”… Oui, bien­v­enue, à Rio certes, mais aus­si dans l’u­nivers de Cas­tel, croisé à la pro­duc­tion de l’EP In Cam­era de Basile di Man­s­ki chez Pain Sur­pris­es. Avec “Ipane­ma Retrou­vée”, il se lance en solo d’une bien belle manière : il y a du Melody Nel­son dans son spoken-word et beau­coup de poésie dans la façon de racon­ter ses sou­venirs (fan­tas­més). “Le morceau par­le de la méta­mor­phose des sou­venirs dans l’in­con­scient, c’est un truc qui m’in­téresse beau­coup. J’ai volon­taire­ment exagéré le phénomène dans la chan­son où le sou­venir est incar­né par la fille d’I­pane­ma, dev­enue avec le temps une sorte de divinité par­faite”, nous explique le pro­duc­teur de 26 ans, qui tire son pseu­do Cas­tel du nom de jeune fille de sa grand-mère. 

Il aurait pu s’ar­rêter là. Mais ça aurait été trop facile : en milieu de morceau, Cas­tel casse son Ipane­ma, ralen­tit le rythme et inclue des chants brésiliens retra­vail­lés. Un début plus que promet­teur, pour un nou­veau venu dans la belle scène de bed­room pro­duc­ers français. “Ma cham­bre est une sorte de stu­dio d’en­reg­istrement rem­pli de machines veilles et capricieuses, mais sur lesquelles on peut tou­jours compter, le jour comme la nuit, et surtout la nuit. J’ai tou­jours eu besoin d’être entouré d’in­stru­ments de musique, d’ailleurs je me suis fab­riqué ma pre­mière bat­terie : un ensem­ble de bouteilles en plas­tique organ­isées de la plus large à la plus étroite, gar­nies de pièces de mon­naie. Je tapais dessus avec des baguettes que j’avais volé au restau­rant chi­nois d’à coté, et c’est quelque chose qui m’est resté… Pas seule­ment de faire de la bat­terie avec des cou­verts asi­a­tiques, mais le côté brico­lage, ce ‘do it your­self’ si cher à la musique française.” Et à nous. 

Cas­tel sera en live au Grand Rivage le 9 sep­tem­bre prochain en com­pag­nie de Boston Bun et Jodie Aba­cus. Event Face­book sous ce lien

(Vis­ité 132 fois)