Skip to main content
11 août 2016

Coup de pouce : Castel

par rédaction Tsugi

Parfois, on tombe dans nos mails ou totalement par hasard sur un morceau, un artiste ou un clip qui nous colle à notre chaise. Alors on en parle, tout simplement. Ce sont les « coups de pouce » de la rédac’. 

« 10h04, le ciel s’est transformé / Sur la piste d’atterrissage, coquillages et cocotiers / Le 707 s’endort, je respire un air nouveau / Une hôtesse illuminée me souffle ‘bienvenue à Rio' »… Oui, bienvenue, à Rio certes, mais aussi dans l’univers de Castel, croisé à la production de l’EP In Camera de Basile di Manski chez Pain Surprises. Avec « Ipanema Retrouvée », il se lance en solo d’une bien belle manière : il y a du Melody Nelson dans son spoken-word et beaucoup de poésie dans la façon de raconter ses souvenirs (fantasmés). « Le morceau parle de la métamorphose des souvenirs dans l’inconscient, c’est un truc qui m’intéresse beaucoup. J’ai volontairement exagéré le phénomène dans la chanson où le souvenir est incarné par la fille d’Ipanema, devenue avec le temps une sorte de divinité parfaite », nous explique le producteur de 26 ans, qui tire son pseudo Castel du nom de jeune fille de sa grand-mère. 

Il aurait pu s’arrêter là. Mais ça aurait été trop facile : en milieu de morceau, Castel casse son Ipanema, ralentit le rythme et inclue des chants brésiliens retravaillés. Un début plus que prometteur, pour un nouveau venu dans la belle scène de bedroom producers français. « Ma chambre est une sorte de studio d’enregistrement rempli de machines veilles et capricieuses, mais sur lesquelles on peut toujours compter, le jour comme la nuit, et surtout la nuit. J’ai toujours eu besoin d’être entouré d’instruments de musique, d’ailleurs je me suis fabriqué ma première batterie : un ensemble de bouteilles en plastique organisées de la plus large à la plus étroite, garnies de pièces de monnaie. Je tapais dessus avec des baguettes que j’avais volé au restaurant chinois d’à coté, et c’est quelque chose qui m’est resté… Pas seulement de faire de la batterie avec des couverts asiatiques, mais le côté bricolage, ce ‘do it yourself’ si cher à la musique française. » Et à nous. 

Castel sera en live au Grand Rivage le 9 septembre prochain en compagnie de Boston Bun et Jodie Abacus. Event Facebook sous ce lien

Visited 3 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply