Skip to main content
Capture d'écran du clip Blue
26 novembre 2019

Coup de pouce : Shay Lia

par Claire Grazini

Parfois on tombe dans nos mails sur un morceau, un clip ou un artiste qui nous colle à notre chaise. Alors on en parle, tout simplement, comme ici avec Shay Lia. Ce sont les “coups de pouce” de la rédac’.

Si vous ne connaissez pas encore son nom, vous avez forcément vu son visage quelque part. Mais si, Shay Lia, c’est la jeune femme déterminée qui danse aux côtés de Kaytranada dans la Boiler Room du producteur (la plus mythique de toutes les Boiler Room qu’on se le dise). Donc Shay Lia, c’est une danseuse aguerrie mais aussi une jeune auteure et interprète avec une voix à tomber. Bercée aux mélodies de Janet Jackson et de son frère Michael, Marvin Gaye ou encore Sade, la chanteuse opte pour une couleur musicale similaire mélangeant r’n’b, soul et funk.

Shay Lia a parcouru pas mal de chemin avant de se lancer dans l’industrie musicale. Elle est née en France, a grandi à Djibouti jusqu’à ses 18 ans avant de partir étudier la sociologie à Montréal. Là-bas, elle y rencontre Kaytranada qui lui demande si elle écrit des chansons, elle lui ment (elle n’écrivait pas encore à cette période) pour la bonne cause puisqu’en découle une relation artistique fusionnelle à base de hits comme “Leave Me Alone”, “Funky Thang” et moult autres.

Après la sortie de plusieurs singles, la Montréalaise d’adoption s’est penchée sur son premier EP Dangerous dévoilé en mai 2019. Tous les ingrédients sont réunis pour en faire une réussite : des productions léchées tantôt chill, tantôt dansantes, une voix sensuelle et des featurings cohérents avec les rappeurs Buddy et Kojey Radical. Qui dit r’n’b et soul, dit forcément chansons d’amour. Un thème universel dans lequel Shay Lia nous plonge en exprimant ses peurs et ses douleurs notamment dans “Blue” et “Dangerous”. Les paroles s’éclaircissent avec “Good Together”. Pour accompagner ses textes, Shay Lia a voulu varier les productions en faisant appel logiquement à Kaytranada pour deux morceaux, mais pas que. On peut également écouter les instrus de Pomo, Mr. Carmack ou encore Tony Stone du trio Planet Giza. Petite nouveauté, la réédition de Dangerous vient tout juste d’être révélée avec deux titres inédits, un remix de “Voodoo” par Dâm-Funk et une nouvelle version de “Blue” avec Shaun Ross. Bon et maintenant, à quand l’album du duo explosif Shay Lia et Kaytranada ?

En attendant, on réécoute la réédition de Dangerous, le premier EP de Shay Lia.

Visited 49 times, 2 visit(s) today