Coup de pouce : Tsar B

Par­fois, on tombe dans nos mails ou totale­ment par hasard sur un morceau, un artiste ou un clip qui nous colle à notre chaise. Alors on en par­le, tout sim­ple­ment. Ce sont les “coups de pouce” de la rédac’.

Vous avez dit r’n’b belge ? Oui, car le rap n’est pas le seul genre musi­cal à décou­vrir au plat pays. Preuve en est avec Tsar B ! Jeune fla­mande venue tout droit de Gand (le fief de Soul­wax), Jus­tine Bourgeus (de son vrai nom) affiche déjà un joli CV. Tout com­mence à l’âge de cinq ans quand elle décou­vre le vio­lon, ensuite place aux cours de chant. En 2013, elle rejoint le groupe pop anver­sois School Is Cool avec lequel elle tourne dans plusieurs pays européens. C’est d’ailleurs durant ces tournées qu’elle com­mence à écrire son pro­jet solo : Tsar B.

On la retrou­ve en 2016 en fea­tur­ing avec Oscar and the Wolf sur la reprise de “Black to Back” d’Amy Wine­house pour la bande son du film belge Black. Après, la chanteuse sort son pre­mier titre “Esca­late” à la croisée des chemins du r’n’b, de la pop et de l’électro. S’en suit son pre­mier EP éponyme la même année où les influ­ences pop-underground rap­pel­lent l’univers de Björk. Aujourd’hui, elle dévoile son morceau, “Rat­tlesnake”, pre­mier aperçu de son album qui sor­ti­ra avant la fin de l’année. Elle s’y donne à corps per­du en exp­ri­mant une sen­sa­tion qu’elle con­naît bien, celle de la décep­tion qui débouche sur la colère avant de revenir à l’amour. Un cer­cle vicieux con­té sur fond de world music ornée de touch­es de vio­lon.

Pour décou­vrir Tsar B en con­cert, rendez-vous au Pop-Up du Label le 26 févri­er.

(Vis­ité 336 fois)