Coup de pouce : Vanishing Twin

Par­fois, on tombe dans nos mails ou totale­ment par hasard sur un morceau, un artiste ou un clip qui nous colle à notre chaise. Alors on en par­le, tout sim­ple­ment. Ce sont les “coups de pouce” de la rédac’. 

Quand un mem­bre de groupe n’a que pour seule fonc­tion la ges­tion des “bruits bizarres” (en l’oc­cur­rence Phil MFU, pour Man From Uranus, miam), on s’at­tend à tout, au pire comme au meilleur. Aucune décep­tion du côté des Anglais de Van­ish­ing Twin. La “jumelle dis­parue” (un hom­mage un peu glauque à une jumelle absorbée in utero par la fon­da­trice du groupe, Cathy Lucas) sort le 30 de ce mois son pre­mier album éponyme. Le pre­mier extrait, “Van­ish­ing Twin Syn­drome”, nous avait déjà pas mal tapé dans l’oeil avec ses accents psy­chédéliques et ston­er, portés par une voix presque lyrique. Comme si une ver­sion un peu grandil­o­quente de Dead Can Dance s’é­tait aco­quinée avec Colour Haze, en gros : 

De quoi déjà se retrou­ver dans notre caté­gorie “coup de pouce”, mais parce qu’on est gour­mand et en atten­dant leur con­cert parisien de demain soir (au Bato­far, en pre­mière par­tie de Sil­ver Apples), voici un deux­ième extrait de l’al­bum. Le morceau-titre “Choose Your Own Adven­ture” reprend les codes psy­chédélique et jazzy déjà enten­dus sur le pre­mier sin­gle, tout en jouant beau­coup plus claire­ment la carte “on aime les bruits bizarres”. Ça tombe bien, nous aus­si.

(Vis­ité 105 fois)