Skip to main content
5 juillet 2014

En direct… d’Astropolis – Nuit 1

par rédaction Tsugi

La soirée commence plutôt mal. L’Equipe de France éliminée de la Coupe du Monde et le bon vieux crachin breton nous accueillant dès la sortie de la gare de Brest. Heureusement l’équipe d’Astropolis a mis tout en oeuvre pour que le lancement de cette 20ème édition et les deux soirées de ce vendredi soient réussies.

Bunker Palace

Après un apéro dans un bar du port de commerce où joue le crew local Epistaxis – des anciens harcoreux reconvertis dans la techno et la minimale – nous voilà débarquant à La Carène pour la soirée Bunker Palace. Les bières peu chères dans le bar où nous nous trouvions précédemment nous ayant retenu sur place, nous avons loupé la prestation de Clark. On arrive pendant le set de Pearson Sound, un anglais bien représentatif de cette génération venue de la bass music et revenue à la techno/house. Celle-là même qu’on entend sur Rinse FM. La sauce prend peu à peu sous l’assaut de beats parfaitement ciselés. Le public exhulte et nous aussi.
Pearson Sound DJ set à Bunker Palace… par bressoni

Clark laisse sa place à Jamie XX, visibiblement très attendu – par les filles. L’homme derrière les machines de The XX est également un DJ hors pair et livre un set très bien construit, gagnant progressivement en énergie pour arriver à de la techno plus classique, par exemple avec “Spastik” de Plastikman – vidéo ci dessous. Avant de calmer finalement le jeu avec ses propres productions pour faire redescendre un public en transe.
Jamie XX DJ Set à Astropolis 2014 par bressoni

Astroclub

La soirée à la Carène étant terminée, nous nous dirigeons vers l’Astroclub où joue Derrick May, qu’il est rare de voir dans un espace aussi intimiste que ce petit club de Brest. Certains reprochent le trop grand classicisme de son set – nous n’en avons pas vu assez pour émettre un avis définitif. Derrick laisse les platines à un Rodhad en grande forme pour une techno “berghain” bienvenue vu l’heure avancée de la nuit, devant un public réceptif.
DJ Set Rodhad au festival Astropolis 2014 par bressoni  
Nous quittons les lieux vers 6h00 afin d’être frais et dispos pour la grande bacchanale du Manoir de Keroual prévue ce soir. On vous la commentera en direct sur Twitter : @tsugimag.

Nicolas Bresson

 

Visited 6 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply