Skip to main content
28 avril 2017

En écoute : « Humanz », le nouvel album de Gorillaz

par Lucas Martin

Humanz est enfin là. Après une campagne de promotion (beaucoup trop ?) chargée, de nouveaux extraits en veux tu en voilà, l’annonce du Demon Days Festival dans un parc d’attraction, des remixes de prestige avec Bonobo et Claptone, une application, une interview en réalité augmentée de 2D et Murdocun clip en 360 degrés pour « Saturnz Barz », le nouvel album de Gorillaz s’écoute aujourd’hui dans son intégralité.

Disponible en deux versions, l’album conçu comme Une fête pour la fin du monde » selon les mots de Damon Albarn a sa version classique de 20 titres ainsi qu’une mouture deluxe de 26 morceaux. En effet, les chansons qui évoquent explicitement Donald Trump ne sont pas présentes sur la version classique, comme « The Apprentice » par exemple qui fait référence à l’émission de télé-réalité présentée par le nouveau président américain pendant plus de dix ans.

Accompagnée d’un casting impressionnant (Vince Staples, Popcaan, Pusha T, Mavis Staples, Benjamin Clementine, et la liste est encore longue), la formation menée par Damon Albarn réussit la prouesse de réaliser un album inclassable et déroutant, tant les morceaux voyagent entre les genres. Un opus pour tout le monde, en somme. Certains critiqueront sûrement le manque de cohésion de l’ensemble, d’autres loueront son incroyable richesse. Chacun se fera son avis, et ça se passe juste en dessous, avec la version deluxe évidemment.

Si vous êtes plutôt Spotify :

Visited 26 times, 1 visit(s) today