En écoute : le remix club de Tiga signé The Black Madonna

En mars dernier, Tiga dévoilait No Fan­ta­sy Required, son troisième album, sur le label Counter Records. Si le con­tenu du disque en a sur­pris plus d’un avec ses titres doux, atmo­sphériques et élec­tron­iques, Tiga ne s’est pas pour autant éloigné de sa pre­mière influ­ence : le dance­floor. Et pour que tout le monde soit con­tent, le DJ et pro­duc­teur mon­tréalais va sor­tir un EP de remix­es, tous forgés pour le club. 

C’est évidem­ment l’un des morceaux les plus calmes et lan­goureux, “Blondes Have More Fun”, que l’artiste a soumis à l’exercice du remix, passé haut la main par Jonas Raths­man et aujourd’hui par The Black Madon­na. Super fan de Tiga, la pro­duc­trice améri­caine a con­coc­té aux rythmes des sons du Moog Voy­ager, acquis au Moogfest de mai dernier, un tube house qui n’a plus grand chose à voir avec l’original. Et ce n’était pas gag­né puisque le dernier morceau de l’album de Tiga “a été écrit pen­dant une péri­ode plutôt som­bre durant laque­lle il ressen­tait la tristesse et la frus­tra­tion qui vien­nent avec le pas­sage à l’âge adulte” (selon l’artiste). “Blonds Have More Fun” est désor­mais un abon­né du dance­floor, bien­tôt accom­pa­g­né d’un troisième et dernier remix signé Gerd Jan­son qui com­plètera un EP club en tout point. 

(Vis­ité 169 fois)