Skip to main content
8 juin 2016

Exclu : un track sombre et épique par Camea

par rédaction Tsugi

Il y a deux écoles quand on parle de Camea : ceux qui entendent tout de suite le célèbre « kamé hamé haaaaa » de Dragon Ball, et les autres, ceux qui hochent la tête avec un air respectueux – la personne parfaite faisant les deux en même temps, mais ça c’est une autre histoire. Pourquoi un air respectueux ? Peut-être que Camea multiplie les casquettes avec une agilité déconcertante. Née à Seattle, exilée à New York puis aujourd’hui à Berlin, cette DJ house et techno joue souvent au Tresor, au Panorama Bar ou au Watergate – pas mal. Elle mixait également à Burning Man l’année dernière. La plupart de ses sorties récentes étaient signées chez BPitch Control, le label d’Ellen Allien où on a pu croiser Paul Kalkbrenner, Modeselektor ou Apparat (d’où, ensuite, le trio Moderat), tandis que son prochain EP est attendu sur un de ses deux labels maisons, Neverwhere. Et Neverwhere est également le nom de son émission de radio mensuelle. Voilà l’agenda de Camea : de quoi imposer le respect en effet. 

Ce nouveau maxi se nomme Hello Earth et sortira ce vendredi 10 juin. En attendant, on vous offre « After The End », un titre pas vraiment adapté à une terrasse au soleil mais qui ravira les amateurs de sons dark et épiques. 

Visited 10 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply