Le fabricant de guitares Gibson vers la faillite ?

Eric Clap­ton, Kei­th Richards, Slash, Bob Dylan…Tant de musi­ciens ont été aperçus sur scène comme en stu­dio avec une gui­tare Gib­son à la main. Le célèbre fab­ri­cant de gui­tares et d’équipements audio serait dans une très mau­vaise passe finan­cière selon le média améri­cain Nashville Post. Un événe­ment prédi­s­ait cette sit­u­a­tion peu con­fort­able : l’an­née dernière l’a­gence de nota­tion Woody’s a bais­sé la note de solv­abil­ité de Gib­son. Depuis, le directeur financier de la société améri­caine a quit­té le navire seule­ment un an après sa prise de fonc­tion en lais­sant le fab­ri­cant avec une dette de plusieurs mil­lions de dol­lars. En effet, l’en­tre­prise basée à Nashville doit rem­bours­er un emprunt ban­caire de 375 mil­lions de dol­lars qui arrive à échéance mi-juillet.

Selon cer­tains obser­va­teurs, le grand patron, Hen­ry Juszkiewicz, n’au­rait que trois options, ven­dre une par­tie de l’en­tre­prise à ses créanciers, refi­nancer la dette (emprunter pour rem­bours­er) mais cela risque d’être coû­teux ou déclar­er la fail­lite. Pour sor­tir la tête de l’eau, l’en­tre­prise a engagé la banque d’in­vestisse­ment Jef­fries et a égale­ment ven­du un entre­pôt de Nashville où se fab­ri­quaient autre­fois les pianos Bald­win, pour 6,4 mil­lions de dol­lars. Selon un com­mu­niqué, “l’en­tre­prise serait en mesure de rem­bours­er la total­ité de sa dette d’i­ci sept ans”. Cepen­dant, après 116 ans de bons et loy­aux ser­vices, l’avenir de Gib­son reste encore incertain.

(Vis­ité 1 494 fois)