Il n’y aura pas de saison 2 pour Vinyl

Vinyl, la série HBO lancée par Mar­tin Scors­ese (qui a réal­isé et écrit le scé­nario du pilote) et Mick Jag­ger (pro­duc­teur, co-scénariste du pilote et père de James Jag­ger, l’un des acteurs), n’a pas explosé les comp­teurs d’audi­ence… Ce qui a poussé la chaîne à revenir sur sa déci­sion : mal­gré ce qui a été annon­cé mi-février, il n’y aura pas de deux­ième saison. 

Ce n’est pas faute d’avoir mis les moyens : le pilote seul a coûté dans les 30 mil­lions de dol­lars. Mais du côté des cri­tiques, si le fameux pre­mier épisode a plu, la suite de la sai­son a été bien moins médi­atisée — ou en tout cas pas assez pour les ambi­tions d’H­BO. Et le départ du showrun­ner Ter­rence Win­ter (Broad­walk Empire, scé­nar­iste du Loup de Wall Street) à la mi-saison n’a pas arrangé la répu­ta­tion du show. Pour­tant, Vinyl vaut le détour, notam­ment pour sa retran­scrip­tion du monde de la musique des sev­en­ties, entre frémisse­ments punk et pre­miers DJs, ou pour ses acteurs : Bob­by Can­navale est excel­lent en con­nard cocaïné qu’on adore détester, Olivia Wilde touchante en femme au foy­er nos­tal­gique de sa jeunesse aux côtés d’Andy Warhol et Ray Romano par­fait en asso­cié au bout du rouleau. Et c’est sans par­ler du tan­dem James Jagger-Juno Tem­ple, sexy en dia­ble et mag­nifique­ment bor­der­line, sur fond de musique punk, jazz ou rock­’n’roll. Dommage. 

(Vis­ité 58 fois)