Skip to main content
20 avril 2016

Interview collaborations : Arm & Tepr

par rédaction Tsugi

Extrait du numéro 91 de Tsugi (avril 2016)

Le fana de hip-hop Tepr a fait une pause dans son parcours house pour produire Psaumes, un album avec le rappeur de Psykick Lyrikah, Arm. Interview collaborations. 

Première rencontre ?
Tepr : C’est Lionel, avec qui je formais Abstrackt Keal Agram, qui a rencontré Arm et qui nous a ensuite présentés. C’était à Rennes, quelque part entre 1998 et 2000.

Premier morceau entendu de l’autre ?
T. : Je me souviens d’un freestyle de Arm sur un titre d’Autechre, c’était complètement fou à l’époque, c’était juste avant Cannibal Ox et cette période où les MCs se sont mis à rapper sur de l’électronica.
Arm : Teddy de Psykick m’avait parlé d’Abstrackt Keal Agram, au moment du premier album. Je me souviens de solos de Tepr dans Abstrackt, des morceaux dingues comme “Rivière” ou “Nietzsche”.

Premier morceau en commun ?
T. : “Le dernier chapitre”, qui s’est retrouvé sur le premier album de Psykick.
A. : Avant ça, il y avait une tentative de truc tout pété enregistré dans une maison à la campagne, qui n’est heureusement jamais sorti.

Meilleure qualité de l’autre ?
T. : Il n’a besoin que d’une prise pour enregistrer chaque titre, on fait les voix de l’album en une journée. Il maîtrise son outil, sa voix. Il n’a aucune hésitation, ne trébuche pas.
A. : Tanguy est comme moi, il sait tout de suite ce qu’il veut ou pas. Il maîtrise aussi ses machines, tout cogne rapidement et la vitesse d’exécution des idées est impressionnante.

Défaut le plus marquant ?
T. : Il a peur du côté trop pop de la force, mais il progresse !
A. : N’ayant aucune culture club, parfois je peux être surpris par un son, ou une ambiance happy qui me déstabilise un peu, moi qui suis souvent dans des délires assez sombres. Mais c’est le mélange de nos univers qu’on cherchait.

Meilleur duo producteur/rappeur de l’histoire ?
T. : Trop de possibilités… Rick Rubin et n’importe quel rappeur ? C’est un visionnaire.
A. : Dr Dre et Snoop, ou Havoc et Prodigy. La magie opère quand il n’y a rien à expliquer et que ce que tu entends coule de source.

Collaboration producteur/rappeur la plus inattendue de l’histoire ?
T. : DJ Hell et Diddy, surtout parce que Diddy ne rappait pas !
A. : James Blake et RZA, c’était assez étrange, mais j’ai kiffé.

Si vous deviez choisir un autre rappeur ou producteur pour votre prochain disque collaboratif ?
A. : James Blake, ce mec me foudroie à chaque chanson.
T. : Kendrick Lamar… On peut toujours rêver. 

Psaumes (Yotanka/Differ-Ant), sorti le 15 avril. A noter que Arm et Tepr seront au Nouveau Casino (Paris) le 2 juin et le lendemain à l’Ubu (Rennes). 

Visited 20 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply