Skip to main content
17 décembre 2014

Le nouveau vinyle de la semaine (11): MANUEL GONZALES

par Estelle Morfin

Il y a des semaines comme celle-ci (l’esprit de Noël ?) où toutes les sorties semblent plates et criantes de déjà-vu. Énième remix minimal de papa Klock ou disque autoproduit pas vraiment abouti, bienvenue à la foire aux disques peu excitants. On se ronge les doigts jusqu’au sang en se demandant si ça ne serait pas aujourd’hui l’apocalypse d’une sphère techno succombant au nivellement par le bas et à la pandémie de médiocrité, ou tout simplement l’avènement de cette ère redoutée de la lassitude instantanée. Désespérant de trouver la perle rare ou même tout simplement un morceau que l’on pourrait écouter plus de deux fois sans s’ennuyer, on s’était surpris à vouloir retourner écouter de l’indie expérimentale voire du punk hardcore, qui nous auraient sans doute un peu plus cramé la cervelle.

C’était sans compter sur Berceuse Héroïque. Peu connaissent ce label mené par un outsider antipathique qui confiait dans le TSUGI de mai dernier : « Ce label ne grossira pas, on fera des disques jusqu’à ce qu’on ait plus de fric. L’humanité me dégoûte. » Peu aussi ont la chance de posséder une héroïque galette, car tous les pressages se font a minima (exaspérant CAC 40 Discogs). Souvent comparé à L.I.E.S, le label anglais nous a cependant offert de belles petites parutions depuis l’année dernière, comme Japan Blues, Tuff Sherm (alias Dro Carey), ou tout récemment Hodge (You Better Lie Down).

Manuel Gonzales, lui, a mis un pied dans le monde techno dès 2012 où il avait officié sous NSNT PRJCT avec Kyle Hall et publié un 12’’ Laygo My Faygo sur le label de ce dernier (Wild Oats). Dès lors, Manuel prend le pseudonyme de MGUN et sort dans la foulée Harmnear, toujours sur Wild Oats, un bijou d’obscurité crépitante estampillé « PLAY IT LOUD 4 MAXIUMUM IMPACT». S’en suivent des parutions sur Don’t Be Afraid et The Trilogy Tapes, et notamment la troisième parution du label Berceuse Héroïque, son EP Blunt Run, qui sonne comme un rejeton illégitime de Greg Beato et Anthony Naples. Une très nette parenté de style qui s’explique simplement: L.I.E.S, The Trilogy Tapes, Berceuse Héroïque ont en commun un bon paquet d’artistes.

Full Frontal ne déroge pas à la règle et reste dans la tradition de ces EPs énergiques, ponctués de bons kicks expansifs avec nappes de synthés vaporeuses par-ci par-là. Frontal, c’est bien notre sentiment à l’écoute du premier morceau « Full Frontal » qui nous rentre dedans, tête baissée, sans demander son reste. Composé avec un certain Ramon Ramirez , le second titre, « Blowout », achève de nous souffler. Attention, comme d’habitude il n’y aura malheureusement pas assez de copies pour tout le monde (et vous pouvez toujours aller vous brosser pour un repress) !

 

Manuel GonzalesFull Frontal
Sortie le 17/12/2014
Sur Berceuse Héroïque

 

Visited 6 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply