Les Naive New Beaters ont sorti un clip interactif génial

Vous vous sou­venez des “livres dont vous êtes le héros” ? Ces romans, sou­vent d’heroic fan­ta­sy, fai­saient pren­dre des déci­sions au lecteur, du type “si vous voulez sauver votre vil­lage, allez page 85. Si vous être un gros bâtard arriv­iste, allez page 13” (en gros). Eh bien pour illus­tr­er leur morceau “Words Hurt”, les Naive New Beat­ers ont util­isé le même principe ! Ain­si, l’his­toire com­mence de la même manière pour tout le monde : vous observez David Bor­ing, le chanteur du trio, pen­dant un exa­m­en où beau­coup de ses petits cama­rades trichent. Et là, le pre­mier dilemme… Trich­er ou ne pas trich­er ? S’en suit une série d’aven­tures et de choix, avec une mul­ti­tude de résul­tats pos­si­bles. A notre pre­mier essai, nous avons ter­miné roi du monde, à coups de gros men­songes et de langue de bois. Mais en voulant rées­say­er pour un peu plus suiv­re nos coeurs de fêtards, on a fini en hôpi­tal psy­chi­a­trique. Morale de l’his­toire : soyez un vilain David Bor­ing, et vous irez loin !

Bref, une idée plutôt géniale pour un clip réal­isé par Romain Chas­saing, déjà à l’o­rig­ine du rigo­lo clip “Oh Yeah!” des Housse de Rack­et ou du “Heal Tomor­row” des Naive New Beat­ers en fea­tur­ing avec Izia — une vidéo à 360°, déjà inter­ac­tive, où il fal­lait suiv­re David Bor­ing dans une pièce pleine d’an­i­ma­tion.

La folle his­toire de “Words Hurt” peut aus­si être décou­verte sur un site inter­net dédié, sur lequel on peut voir un peu plus claire­ment l’évo­lu­tion de son per­son­nage. 

(Vis­ité 941 fois)