Skip to main content
6 juin 2016

L’intelligence artificielle de Google crée un morceau de musique

par rédaction Tsugi

C’est officiel, Google continue ses avancées dans le monde de la robotique et lance le projet Magenta. Est-ce qu’une machine, aussi intelligente soit-elle, peut créer de l’art « convaincant » ? C’est à cette question que le géant aux deux O tente de répondre. 

Google est l’une des sociétés les plus avancées concernant l’intelligence artificielle (AI). Pour lancer concrètement son dernier gros oeuvre, Magenta, la firme dévoile un premier morceau composé par une AI. Avec seulement quatre notes, le robot a développé une mélodie, certes simpliste mais tout de même créée à partir de rien. 90 secondes de ce qu’on peut appeler musique (la rythmique a été ajoutée par l’équipe de recherche pour mieux mesurer l’ensemble) sorties d’un cerveau mécanique, une avancée effroy/incroy-able. 

Si ce n’est pas du Mozart, les neurones artificiels et le ‘machine learning’ pourraient le devenir. L’apprentissage des ordinateurs par l’exemple est une technique d’enrichissement ultra-rapide et peut s’avérer bigrement efficace. Un programme peut reconnaitre grâce à ce qu’il a vu, entendu, lu, comprendre et désormais appliquer. Ces quatre notes de musique veulent dire beaucoup de chose, même si on se demande encore comment créer du talent. 

Visited 1 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply