Skip to main content
© Estelle Hanania
13 avril 2022

Mathilde Fernandez d’ascendant vierge : « Tant de raisons d’aimer Bruxelles »

par Tsugi

« Bruxelles, je t’aime« ? C’est un oui franc et massif pour Mathilde Fernandez. On a demandé à la moitié du duo ascendant vierge -avec son compère Paul Seul- de nous servir de guide. En effet depuis des années, la chanteuse et musicienne vit à Bruxelles et aime profondément cette ville. Voilà pourquoi.

Comme toutes les capitales d’Europe, Bruxelles renaît après la crise du Covid. C’est l’une des villes où la nuit est la plus vivante, avec quantité de bars et de clubs déments, comme le Fuse dont on vous a raconté l’histoire récemment, encore plus facilement accessible grâce au Volume Brussels party pass. Mais BX c’est aussi une ville idéale pour flâner en after (et en before), visiter un musée, traîner sur la grande place -l’une des plus belles au monde- manger délicieusement… Suivez le guide ou plutôt la guide, puisque c’est Mathilde Fernandez, moitié d’ascendant vierge, qui nous montre le chemin.

Peux-tu nous dire pourquoi tu aimes tant Bruxelles ?
Pour ses habitants et le côté biscornu, drôle et absurde parfois, de la ville avec son architecture art nouveau/art déco… Il y a plein de choses à voir à Bruxelles, on y croise même, volant aux côtés des pigeons, des perruches vert fluo, été comme hiver. Il y a moins de monde dans les métros que dans les autres grandes villes comme Paris, et les gens y sont plus souriants. C’est aussi une ville où la culture tient une place importante. C’est une ville européenne, très cosmopolite, on peut y rencontrer toutes sortes de personnes. En fait, il y a énormément de raisons d’aimer Bruxelles.

Comment est-ce que tu as découvert Bruxelles et décidé d’y rester ?
J’ai commencé à m’intéresser à cette ville lorsque je faisais mes études, en me rendant compte que toutes les compagnies de théâtre et de danse dont j’étais fan venaient de là-bas… Peeping Tom, les ballets C de la B d’Alain Platel, Needcompany… Rapidement, il est devenu assez clair qu’une fois mon diplôme en poche, ce serait dans cette ville que je m’installerais.

Quel est ton quartier préféré ?
J’adore le quartier où je vis, forcément, Saint-Gilles, Forest… mais j’aime bien les quartiers chics et un peu excentrés comme Woluwe-Saint-Lambert ou Watermael-Boitsfort. On dirait des villages. Étant niçoise moi-même, ça me transporte complètement ailleurs, c’est très résidentiel, avec de jolies petites maisons, des espaces verts, des salons de thé à l’ancienne.

Quel est ton bar préféré ?
J’aime bien Goupil Le Fol dans le centre, c’est un ancien bordel, la déco est bien bizarroïde avec des bougies sur toutes les tables, des statuettes religieuses, de vieilles affiches de cabaret et un juke-box Wurlitzer. Ils servent à peu près toutes les bières possibles, même si je dois avouer que je n’aime pas la bière. On peut y discuter tranquillement, sans qu’aucune lumière du soleil ne pénètre dans la salle.

Et ton club favori ?
En réalité, je ne sors pas vraiment donc ça va être difficile de conseiller les meilleurs clubs… Mais j’aime bien le Cabaret Mademoiselle dans le centre dont le slogan est « Burlesque, freaks, queens and everything in between » et j’aime aussi aller voir des concerts au Café Central qui a une programmation indé, dark rock, new wave, indus, parfois techno… J’y ai vu là-bas des artistes aussi dingues que Bernardino Femminielli, Infecticide et même mon camarade Paul Seul.

Ton magasin de disque préféré ?
Pêle-Mêle. C’est une solderie, un peu comme les Emmaüs, il y en a plusieurs dans la ville, au centre-ville boulevard Anspach, ou encore chaussée de Waterloo à Ixelles… J’achète pas mal de CDs, ma platine vinyle est en panne depuis de nombreuses années. J’aime bien que le CD soit complètement dévalué alors j’achète et j’écoute n’importe quoi, entre musiques de film, bande-son pour restaurant italien…

Quel est ton restaurant préféré, qu’aimes-tu y manger ?
Mon nouveau coin préféré s’appelle le Lombric, c’est sur le rond-point Altitude 100, rue Everard à Forest. Déjà parce qu’il est ouvert quand tous les autres sont fermés et parce que les produits sont locaux, qu’on y boit et mange super bien, largement au-dessus de la moyenne. Et l’accueil est plus que chaleureux.

Tu as une adresse fétiche, qui n’est pas liée à l’univers de la musique ?
La Chapelle, place de la Chapelle dans le quartier des marolles. La déco est super gothique et baroque à l’intérieur, c’est un sacré spectacle.

Quel est ton bon plan pour flâner ?
Le musée Horta ! C’est rapide à faire, superbe, c’est une maison d’architecte. Un très bon plan, après tu peux marcher jusqu’au parc royal (ce n’est pas à côté, mais il y a le tram 92) pour essayer d’apprivoiser les perruches en écoutant de la musique et en buvant un coup il y a le bar de la web radio, Kiosk Radio.

En dehors de la vie nocturne, que ne faut-il pas rater à Bruxelles quand on vient y passer un week-end ?
Il faut aller dans le quartier des marolles voir les magasins d’antiquités, il y en a pour tous les goûts, la brocante Place du Jeu de Balle, un incontournable, puis une soupe à l’oignon à la clé d’or, classico-classique !

Visited 271 times, 1 visit(s) today