Qui sont les squatteurs de festival en 2016 ?

La plate­forme de bil­let­terie Dig­i­tick présente le classe­ment des artistes les plus pro­gram­més par les fes­ti­vals français. Comme Sour­dor­eille chaque année, elle recense le nom­bre de représen­ta­tions des artistes annon­cés pour en faire un top. Et à sa tête on y trou­ve Louise Attaque, Jain et le trio L.E.J.

La suite est le miroir de l’an­née 2015, avec tous ses suc­cès. Ibrahim Maalouf, Hyphen Hyphen, Synap­son, Last Train et Louane ont écumé les salles de con­cert et ne s’ar­rê­tent plus aux portes des fes­ti­vals. Quant aux albums de The Shoes et Feu! Chat­ter­ton, ils ont fait sen­sa­tion et entraî­nent logique­ment des tournées. Du haut du panier ne ressor­tent que des artistes fran­coph­o­nes. Ce phénomène est vis­i­ble depuis quelques années et est prin­ci­pale­ment dû à une folle aug­men­ta­tion des cachets des musi­ciens inter­na­tionaux, dif­fi­ciles à assumer pour la plu­part des festivals. 

Après plusieurs années de simil­i­tudes, on con­state quand même en 2016 un léger renou­veau de la scène française. Adieu les Fauve, Stro­mae, Sha­ka Ponk, Skip The Use, Asaf Avi­dan et autre C2C qui font place aux petits nou­veaux. Lil­ly Wood & The Prick arrive à main­tenir sa place annuelle dans le top 20, con­tre vents et marées. Louise Attaque est en tête, évidem­ment, c’est leur grand retour après huit ans d’ab­sence. Les L.E.J quant à elles font bien de prof­iter de l’é­moi éphémère qui s’est con­stru­it autour de leurs med­leys, pas sûr de les retrou­ver dans le classe­ment l’an­née prochaine. 

(Vis­ité 84 fois)