Qui sont Prosox et Kuroi’sh, les deux hackers derrière le piratage de YouTube ?

par Tsugi

Des hack­ers ont frap­pé très fort sur YouTube. En effet, le clip de la chan­son “Despaci­to” de Luis Fon­si a tout bon­nement été sup­primé de la plate­forme après avoir dépassé plus tôt cette semaine les cinq mil­liards de vues (un record !). Les pirates ont égale­ment pris le con­trôle des comptes VEVO de Katy Per­ry, Drake ou encore Maroon 5, ajoutant de sys­té­ma­tiques “Hacked by Kuroi’sh & Prosox” aux titres des vidéos. Cer­tains ont même eu le droit à des mes­sages per­son­nal­isés comme une dédi­cace au forum “blabla 18–25 ans” de jeuxvideos.com sur une vidéo d’Adèle mais aus­si un “Free Pales­tine” sur un clip de Shaki­ra. Des artistes français ont égale­ment été visés, dont Maître Gims ou Vald, qui a vu un gros “#FUCKYOURAP” ajouté sous sa vidéo de “Désarçon­né” — beau joueur, l’artiste a twit­té “Genius” en partageant la cap­ture d’écran du piratage.

Prosox, 18 ans, fan marocain de jeux vidéos

Der­rière Prosox, on retrou­ve Nas­sim, un jeune maro­cain qui ne sem­ble pas vouloir se cacher vues les infor­ma­tions disponibles sur ce blog  (où l’on y apprendraient notam­ment son âge, 17 ans l’an­née dernière ain­si que son vrai prénom), ou sur son pro­fil Twit­ter . Ce grand fan de jeux vidéos n’en est pas à son coup d’es­sai, ayant prévenu aujour­d’hui même la NASA que son site n’é­tait pas par­ti­c­ulière­ment bien sécurisé :

Kuroi’sh, un habitué des coups d’éclat

Son acolyte Kuroi’sh sem­ble être tout aus­si facile à retrou­ver sur Twit­ter où l’on apprend qu’il est orig­i­naire de Dakhla, une presqu’île au sud du Maroc faisant par­tie du Sahara Occi­den­tal, une région appar­tenant de fac­to au Maroc mais récla­mant son indépen­dance. Mais compte tenu de cap­tures d’écran de con­ver­sa­tions Face­book et des allé­ga­tions d’un (cer­taine­ment faux ?) compte de Pro­tox, il sem­blerait que le hack­er soit domi­cil­ié à Tarbes. Son adresse exacte et son nom com­plet n’ont pas tardé à être partagés sur les forums de jeuxvideos.com ou sur Twit­ter.

Plus poli­tisé que Prosox, Kuroi’sh se présente comme un “eth­i­cal hack­er”, “act­ing to sup­port the free­dom of my coun­try”. Il a par ailleurs déjà piraté le site de la com­pag­nie aéri­enne sud-coréenne Asiana Air­lines, prof­i­tant de sa home pour faire pass­er un mes­sage poli­tique pro-serbe. Dans la descrip­tion de son compte Twit­ter, un lien amène vers le site “Zone H” sur lequel il com­pile tous ses piratages depuis 2016, avec des caches comme preuves. Son pseu­do s’é­tait par ailleurs fait remar­quer il y a quelques mois après un hack de Google Brasil qui aura paralysé pen­dant une demi-heure le moteur de recherche. Depuis l’at­taque de YouTube, Kuroi’sh men­ace de s’en pren­dre à d’autres sites s’il atteint les 40 000 fol­low­ers dans la journée.

Les représen­tants de Youtube n’ont pour l’in­stant pas encore com­men­té, alors que cet inci­dent de sécu­rité inter­vient moins d’une semaine après la fusil­lade qui a eu lieu dans leurs locaux.

Tout a depuis été rétabli, mais évidem­ment, des cen­taines de cap­tures d’écran ont vite été faites. Voici un petit flo­rilège des piratages de ce matin :

 

>

 

Alice Lan­neluc & Clé­mence Meu­nier

(Vis­ité 22 778 fois)