Sigur Rós a créé la bande-son d’une vidéo-projection à Reykjavik

Après avoir par­ticipé à la bande orig­i­nale d’un épisode de Black Mir­ror, Sig­ur Rós se frotte au monde de l’art en par­tic­i­pant au Reyk­javik Win­ter Lights Fes­ti­val. Créée par l’Ice­land Dance Com­pa­ny, Pierre Alain Giraud, Erna Ómars­dót­tir et Valdimar Johans­son, l’in­stal­la­tion Örævi a pris vie grâce aux com­po­si­tions du groupe islandais. Lors de la soirée d’ou­ver­ture du fes­ti­val des lumières, deux vidéos ont été pro­jetées sur des réser­voirs de pét­role et accom­pa­g­nées d’une bande-son som­bre et mys­térieuse. Le corps humain sem­ble être la pièce maîtresse de ces pro­jec­tions tan­dis que l’at­mo­sphère énig­ma­tique de l’in­stal­la­tion est ren­for­cée par le côté ambi­ent de la trame sonore. A décou­vrir juste en dessous.

Ce n’est pas la pre­mière fois que Sig­ur Rós col­la­bore avec l’Ice­land Dance Com­pa­ny : le groupe avait com­posé la musique d’une de leur pièce inti­t­ulée Myrkrið Fað­ma.

(Vis­ité 287 fois)