Skip to main content
20 juillet 2016

Tsugi parie sur… Tom Misch

par rédaction Tsugi

Extrait du numéro 94 de Tsugi (juillet-août)

SG Lewis, Mura Masa, et maintenant Tom Misch. Avant même d’avoir écouté quoi que ce soit, impossible de ne pas se dire : « Ah encore un jeune Anglais spécialiste d’électronique cotonneuse nappée de soul ! » Comme en plus c’est la chaîne YouTube Majestic Casual, spécialisée en « deep soupe », loin de nos standards habituels, qui en diffusant son track « Follow » il y a deux ans l’a placé sous les sunlights, on peut se demander pourquoi l’on s’intéresse à lui. Parce que nous jetons une oreille sur chaque disque que nous recevons et que nous sommes finalement tombés sous le charme de son dernier EP, Reverie. On a été surpris par son registre beaucoup plus riche qu’on aurait pu le croire, évoquant parfois, comme sur « I Wish », un Stevie Wonder moderne. Finalement plus soul qu’électronique, tel cet emphatique « Follow » où il réussit la belle prouesse de mélanger guitare jazz et sax sans que l’on soit obligé de sortir un AK 47. On peut louer l’élégance des beats, l’influence hip-hop jazz chez ce Londonien qui se montre largement digne de son héros J Dilla. Autre atout : la haute tenue de ses remixes, à l’image de cette savoureuse version jazzy-2 step du « Rehab » de Amy Winehouse. Brillant.

Il vient en outre de sortir le clip de « Crazy Dream (feat. Loyle Carner) » :

Visited 12 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply