Skip to main content
Credit Photo : Lucie Rimey Meille
3 mai 2018

Tsugi Recording Session : Holy Two se met au français avec « Festin »

par Alice Lanneluc

Holy Two ensorcèle toujours autant. En novembre dernier, les deux Lyonnais, accompagné de leur batteur, se sont prêtés au jeu de la Tsugi Recording Session devant les caméras de Jafar Films dans leur studio à Lyon. Après “Misunderstood”, ils interprètent « Festin » où ils ont fait le choix d’abandonner l’anglais pour explorer la langue de Molière. Cela donne un texte tranchant à l’univers à la fois doux et mélancolique. Les sonorités pop et électroniques apportent une touche aérienne à la voix suave de la chanteuse.

Rencontrés sur les bancs de l’école d’architecture à Lyon, Elodie Charmensat et Hadrien Perretant commencent à faire des reprises avant de créer peu à peu leur univers et sortir un mini-album éponyme en 2013. L’année suivante, ils  optent pour l’EP avec Eclipse en collaboration avec le beatmaker Zerolex –  ici la new wave du premier disque s’estompe peu à peu pour laisser place à une électronique plus assumée sur fond de hip-hop. Depuis, ils ont ajouté deux cordes à leur arc avec A Lover’s Compain en 2015 et plus récemment Misunderstood où l’électro-pop est reine. Cette frénésie de sorties continuera le 25 mai prochain avec un premier album, Invisible Matters, sur Cold Fame Records.

Et si cette session vous a donné envie de les voir sur scène, rendez-vous le 19 mai à Margny-Lès-Compiègne à l’occasion de l’Imaginarium Festival, le 20 mai au festival Art Rock de Saint-Brieuc ou encore le 1er juillet dans le Doubs lors du festival Rencontres et Racines.

 

Visited 44 times, 1 visit(s) today