© Maxime Chermat Photography

Une édition interstellaire entre techno et house pour le Big Bang Festival fin octobre

L’équipe organ­isatrice du Mar­vel­lous Island revient pour la 5ème édi­tion de son petit frère inter­stel­laire : le Big Bang Fes­ti­val. Du 27 au 29 octo­bre, le voy­age promet d’être cos­mique dans les immenses hangars des Docks de Paris avec un line-up aux petits oignons entre poin­tures tech­no et house et des shows visuels galac­tiques menés par le col­lec­tif hol­landais Stv-Visuals (qui gère la direc­tion visuelle du Mar­vel­lous Island depuis qua­tre ans), le tout agré­men­té d’an­i­ma­tions en immer­sion dans l’univers du fes­ti­val.

Cette année, l’équipe du Big Bang Fes­ti­val a mis la barre haute niveau pro­gram­ma­tion. Une pre­mière soirée très tech­no avec les incon­tourn­ables Len Faki, Paula Tem­ple, Blawan sur la Grav­i­ty Stage et les Français Maxime Dan­gles et Mad­ben accom­pa­g­nés de la jeune Améri­caine Aval­on Emer­son et des Alle­mands de SHDW & Obscure Shape sur la Lunar Stage. Le lende­main, le vais­seau du fes­ti­val nous embar­que sur une planète house 100% française avec Mézigue, fer de lance du label D.KO Records, Jere­my Under­ground, S3A (Sam­pling As An Art) et Man­dar, trio parisien qui regroupe Lazare Hoche, Malin Génie et S.A.M tan­dis que The Hack­er, Cit­i­zen Kain et Reinier Zon­n­eveld en live ou encore nth­ng fer­ont trem­bler la sec­onde scène.

Pour plus d’in­for­ma­tions, rendez-vous sur le site du fes­ti­val.

(Vis­ité 433 fois)