Skip to main content
© Rene Passet / © DR
31 janvier 2023

🎥 Yves Tumor sort le clip dĂ©mesurĂ© de son single « Echolalia » pour teaser l’album

par Emma Grandjean

Yves Tumor vient de dĂ©voiler « Echolalia », second single de son album Praise a Lord Who Chews but Which Does Not Consume (Or Simply, Hot Between Worlds), prĂ©vu pour le 17 mars. (Il n’a pas trouvĂ© plus long comme titre, dĂ©solĂ©). Dans le clip, on retrouve l’artiste en gĂ©ant prisonnier et torturĂ© dans un monde subversif et agitĂ©, Ă  l’image de sa musique.

On vous parlait dĂ©jĂ  d’Yves Tumor pour son album Heaven For A Tortured Mind. Et mĂŞme s’il n’est pas devenu le nouveau visage de la pop que l’on avait prĂ©dit, ça ne l’empĂŞche pas d’ĂŞtre un artiste audacieux et complet. Aux allures de torture sentimentale et de tourment affectueux, Yves Tumor rĂ©vèle « Echolalia ». Ce single permet d’accompagner l’annonce du nouvel album de l’artiste amĂ©ricain, prĂ©vu pour le 17 mars prochain, avec un titre Ă  rallonge : Praise a Lord Who Chews but Which Does Not Consume (Or Simply, Hot Between Worlds). OĂą l’on pourra dĂ©couvrir encore un peu de la musique dynamique et excentrique d’Yves Tumor.

Après « God Is a Circle« , Sean Bowie -son vrai nom- sort le clip d’ « Echolalia » oĂą la dĂ©mesure cĂ´toie la captivitĂ©. Yves Tumor y chante son amour, en colosse pris en otage par des mini-bourreaux. Une dĂ©claration musicale qui se conclut enchaĂ®nĂ© et sanguinolent pour cet adepte de musique expĂ©rimentale et alternative.

Dans Praise a Lord Who Chews but Which Does Not Consume (Or Simply, Hot Between Worlds), Yves Tumor partagera sa musique intrĂ©pide et hybride. De la pop-rock glam et dangereuse aux arrières-goĂ»ts de post-punk vagabond. Et en plus d’annoncer cet album, il vient Ă©galement de dĂ©voiler une tournĂ©e qui l’amènera en Europe et en AmĂ©rique, dont un passage Ă  Coachella puis Ă  l’ÉlysĂ©e Montmartre, le 21 novembre 2023.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @yvestumor

Tracklist de son album à paraître chez Warp Records :

1 – « God Is a Circle »

2 – « Lovely Sewer »

3 – « Meteora Blues »

4 – « Interlude »

5 – « Parody »

6 – « Heaven Surrounds Us Like a Hood »

7 – « Operator »

8 – « In Spite of War »

9 – « Echolalia »

10 – « Fear Evil Like Fire »

11 – « Purified By the Fire »

12 – « Ebony Eye »

 

À lire aussi : The Murder Capital publie son nouvel album et le décortique pour Tsugi
Visited 53 times, 1 visit(s) today