Skip to main content
© Mall Grab - issue du clip de "Breathing"
12 août 2022

🔊  » What I Breathe », le premier album de Mall Grab avec des collabs de folie

par Bérénice Hourçourigaray

Le DJ et producteur Mall Grab a sorti son – trĂšs attendu- premier album, What I Breathe, via son label Looking For Trouble. En invitant D Double E et Novelist, Turnstile et Nia Archives les featurings sont omniprĂ©sents et Ă©clipsent par leur rĂ©ussite les autres morceaux de l’album.

L’artiste australien s’est  fait connaĂźtre en 2015, lorsque la house lo-fi Ă©tait en vogue. Au cours des sept derniĂšres annĂ©es, Mall Grab n’a pas arrĂȘtĂ© de se diversifier en se produisant sur des gros labels comme Aus Music, Shall Not Fade, Salt Mines, et les siens : Looking For Trouble et Steel City Dance Discs.

Avec son premier album, Mall Grab sort de sa zone de confort en ajoutant à son répertoire de nouveaux sons et de nouvelles énergies trÚs inspirés par son amour pour la hardcore, le hip-hop et la pop. Et verdict, cet album est aussi doux que les golden retrievers qui arborent fiÚrement la pochette.

P

Pour son premier album, Mall Grab ne s’est pas privĂ©. Il a convia la fine fleur de la musique actuelle, il confia d’ailleurs Ă  ce sujet :  » J’ai eu la chance de travailler avec certains de mes artistes prĂ©fĂ©rĂ©s qui ont vraiment Ă©tĂ© la colle de mon projet. »  Parmi les invitĂ©s, deux figures importantes du grime D Double E et Novelist. En rĂ©sulte, « Time’s change », un dĂ©licieux mĂ©lange de jungle et de rap. L’artiste illustre son envie de dĂ©cloisonner les genres. Au sujet de ce morceau, il explique :  » J’ai fait ce beat il y a quelques annĂ©es avec Novelist en tĂȘte. Une fois qu’il a atteint son stade final, je l’ai contactĂ©, et il a Ă©crit l’accroche et son couplet pendant que nous Ă©tions en studio dans l’ouest de Londres – laissant commodĂ©ment la place Ă  un deuxiĂšme couplet pour une autre lĂ©gende londonienne. J’ai eu la chance d’avoir D sur la piste pour le deuxiĂšme couplet afin de clore l’album – tous deux ont apportĂ© leur style et leur finesse, faisant ainsi de ce trap l’un de mes prĂ©fĂ©rĂ©s sur le LP. » Et en plus d’ĂȘtre talentueux, il est humble !

Sur « Understand », on retrouve le chanteur du groupe punk amĂ©ricain Turnstile. Brendan Yates, a posĂ© sa voix sur des rythmes hypnotiques, des mĂ©lodies Ă©tincelantes et des synthĂ©s. Le chant ressemble plus Ă  des cris du cƓur, le rĂ©sultat est poignant. La musique et la voix fusionnent sans effort. Les derniers mots, « Je ne peux pas comprendre… » nous ont hĂ©rissĂ© le poil.

Dans un tout autre registre, la voix de l’Ă©toile montante de la jungle,  Nia Archives, est magnifiĂ©e dans « Patience ». Le son flirte avec de nombreux instruments trĂšs aĂ©riens avec des synthĂ©tiseurs et une batterie Ă©lectronique trĂšs douce. Boucles et jeux d’Ă©chos rendent la voix de Nia Archives totalement magnĂ©tique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jordy (@youngmallgrab)

À propos de l’album, Mall Grab explique : « Il y a beaucoup de sons familiers sur cet album, auxquels mes auditeurs et mes followers se sont habituĂ©s et qui m’ont rejoint dans cette plongĂ©e en profondeur. Des Ă©lĂ©ments de musique de club Ă©motionnelle mais dure et entraĂźnante sont entremĂȘlĂ©s de house, jungle, rave et grime. Ma ville d’adoption, Londres, a Ă©tĂ© une grande source d’inspiration pour l’Ă©volution et la progression de ma musique. Avec What I Breathe, j’ai voulu crĂ©er un ensemble d’Ɠuvres pour tous ceux qui m’ont suivi au cours des six derniĂšres annĂ©es, mais aussi pour ceux qui ne savent pas encore qui je suis ou ce que je fais. » What I Breathe est une dĂ©monstration Ă©clatante d’un artiste polyvalent dont vous n’avez pas fini d’entendre parler.

Visited 33 times, 1 visit(s) today