Skip to main content
Jennifer Cardini / ©Frederik Altinell
11 décembre 2020

🔊 L’italo-disco mutant de cette nouvelle compile du label de Jennifer Cardini

par BenoĂźt Carretier

On vous faisait Ă©couter le titre « Perekos » de Seven Knives hier en avant-premiĂšre sur notre page Soundcloud ; voici Compilation 8 aujourd’hui en intĂ©gralitĂ©, 18 titres made in Correspondant, le label de Jennifer Cardini.

Chronique issue du Tsugi 136 : l’avis de Brian, en kiosque le 16 dĂ©cembre.

Correspondant

Artwork

Que fait une Ă©minente DJ lorsqu’elle est privĂ©e de clubs pour cause de pandĂ©mie ? Productrice, elle s’enferme en studio. À la tĂȘte d’un label, comme Jennifer Cardini, elle travaille avec acharnement Ă  peaufiner le nouveau volet de sa sĂ©rie de compilations annuelles. Et pour cette sĂ©lection de fin du monde, la Française a poussĂ© l’identitĂ© sonore de sa maisonnĂ©e Ă  son paroxysme.

Si l’on retrouve le long de ces deux heures et dix-huit titres la marque de fabrique de Correspondant, Ă  savoir un groove vĂ©nĂ©neux Ă  base de dark disco, de techno lente, de synth-wave sexy, d’EBM digeste ou encore de funk cosmique au ralenti, cette Compilation 8 expose encore plus que par le passĂ© l’appĂ©tence de Cardini pour l’italo-disco – mutant, Ă©videmment.

Aux cĂŽtĂ©s des « tĂȘtes d’affiche» Man Power et Juan MacLean, qui ouvrent le bal avec maestria, Jarle BrĂ„then, Damon Jee&Darlyn Vlys, Psycho Weazel, Musumeci, Zakmina ou encore Captain Mustache font souffler un vent de fraĂźcheur et de lĂ©gĂšretĂ©, vĂ©ritable antidote au marasme ambiant provoquĂ© par la crise sanitaire. S’achevant avec la dĂ©licatesse de la priĂšre Ă©lectronique « Let The World Heal » d’Invoker, cette sĂ©lection robuste confirme si c’était encore nĂ©cessaire le rang de Correspondant, dĂ©finitivement l’un des meilleurs labels de ces derniĂšres annĂ©es.

❏

Retrouvez plus de chroniques dans le Tsugi 136 : l’avis de Brian, en kiosque le 16 dĂ©cembre

Visited 29 times, 1 visit(s) today