Crédit : Vincent van den Boogaard

10 bonnes raisons d’aller à l’Amsterdam Dance Event, le plus grand rendez‐vous électronique d’Europe

Cinq jours, 120 lieux, 2200 artistes, pour trans­former Ams­ter­dam en dance­floor géant : aller à l’ADE est une expéri­ence unique, où il suf­fit de pren­dre son vélo (on est au Pays‐Bas après tout) pour décou­vrir des dizaines de fêtes éparpil­lées partout dans la ville, nuit et jour, dans des lieux par­fois improb­a­bles — l’année dernière, on a dan­sé au pre­mier étage… d’une grue. C’est bien sim­ple, tous les pro­duc­teurs et DJs inter­na­tionaux y passent, pour une pro­gram­ma­tion faisant la part belle à tous les sous‐genres des musiques élec­tron­iques — quelques fêtes EDM, à coups de David Guet­ta ou Bob Sinclar, y sont égale­ment pro­posées, mais la majorité des events sont cen­trés autour de la house et de la tech­no plus under­ground.

Prob­lème : se balad­er sur le site inter­net du fes­ti­val peut rapi­de­ment don­ner le tour­nis. Qui voir, de Ricar­do Vil­lalo­bos à Carl Craig ou bien Bicep, en pas­sant par Prins ThomasØ [Phase], KiNK, Hele­na Hauff ou Kias­mos ? Entre les con­férences, les soirées club, les lives ou les ate­liers, où aller ? En atten­dant de rejoin­dre la cap­i­tale néer­landaise du 18 au 22 octo­bre, voici une petite short­list d’événements à ne surtout pas man­quer.

UNDERWORLD AU RIJKSMUSEUM

Atten­tion, événe­ment : le groupe culte Under­world don­nera un con­cert (gra­tu­it !) sous le Rijksmu­se­um le ven­dre­di 20 octo­bre ! Rendez‐vous assez tôt (ça risque d’être pris d’assaut) au “cycle path”, le très joli pas­sage courant sous le musée et faisant le bon­heur des Néer­landais à vélo, pour assis­ter à un show unique du trio bri­tan­nique, act­if depuis les années 90 et révélé au grand pub­lic par le tube “Born Slip­py” util­isé dans la BO de Trainspot­ting.

Audio Obscu­ra x Rijksmu­se­um present: Under­world, au Rijksmu­se­um (Muse­um­straat 1), le ven­dre­di 20 octo­bre de 19h à 23h. Entrée gra­tu­ite !

ADE LIVE

A l’ADE, il est évidem­ment beau­coup ques­tion de DJs. Mais, et heureuse­ment, le fes­ti­val a tout de même pen­sé aux ama­teurs de lives, en pro­gram­mant qua­tre événe­ments spé­ci­aux entière­ment dédié au dif­fi­cile exer­ci­ce. Et si la belle date avec Fati­ma Yama­ha est déjà com­plète, il reste des places pour la [PIAS] Nites avec la tal­entueuse Anna Of The North, le groupe Ves­sels qui se met de plus en plus à l’électronique, ou la jolie décou­verte Témé Tan. Matias Aguayo présen­tera son vrai‐faux groupe The Des­de­monas le lende­main au Sug­ar­fac­to­ry, tan­dis que Her­cules & Love Affair partagera la scène avec Red Axes au Melk­weg (c’est juste en face). Mais, si on fouille bien, la pro­gram­ma­tion de l’ADE recèle d’autres dates lives. A retenir : Bicep le jeu­di 19 dans un cen­tre cul­turel, car l’album du duo est une des plus belles choses qu’on ait pu écouter cette année, et Carl Craig et son ensem­ble de syn­thé, présen­tant son pro­jet Ver­sus (un album entre clas­sique et élec­tron­ique arrangé avec Francesco Tris­tano) dans une église le same­di 21.

ADE LIVE — Par­adiso, au Par­adiso (Weter­ingschans 6–8), le mer­cre­di 18 octo­bre de 20h30 à 3h, avec Fati­ma Yama­ha, Dol­lkraut, Suzanne Kraft, Marie David­son… Com­plet.
ADE LIVE : [PIAS] Nites, au Sug­ar­fac­to­ry (Lijn­baans­gracht 238), le mer­cre­di 18 octo­bre de 18h30 à 23h, avec Anna Of The North, Ves­sels et Témé Tan. Tick­ets ici.
ADE LIVE — Melk­weg, au Melk­weg (Lijn­baans­gracht 234A), le jeu­di 19 octo­bre de 18h30 à 23h, avec Her­cules & Love Affair, Red Axes, Mar­i­an Hill… Tick­ets ici — les bil­lets sont égale­ment val­ables pour la soirée du 19 au Sug­ar­fac­to­ry.
ADE LIVE — Sug­ar­fac­to­ry, au Sug­ar­fac­to­ry (Lijn­baans­gracht 238), le jeu­di 19 octo­bre de 18h30 à 23h, avec Chrome Sparks, Matias Aguayo & The Des­de­monas, Dol­drums. Tick­ets ici — les bil­lets sont égale­ment val­ables pour la soirée du 19 au Melk­weg.
Bicep (live), au Tol­huis­tu­in (IJprom­e­nade 2), le jeu­di 19 octo­bre de 20h45 à 22h. Tick­ets ici.
Carl Craig presents Ver­sus Syn­the­siz­er Ensem­ble, à l’église wal­lonne De Waalse Kerk (Walen­plein­t­je 159), le same­di 21 octo­bre de 19h30 à 22h. Tick­ets ici

Nois­ia au Melk­weg l’année dernière. Crédit : Coohn.nl

AWAKENINGS x PAUL KALKBRENNER PRESENTS BACK TO THE FUTURE 

Si on peut avoir ten­dance à unique­ment retenir ses mail­lots de foot et ses dates dans des stades, Paul Kalk­bren­ner peut être un peu plus que ça : ce pas­sion­né de musique élec­tron­ique ne se con­tente pas de sor­tir de très chou­ettes mix­tapes pour prou­ver qu’il s’intéresse aux orig­ines de son genre musi­cal de prédilec­tion. Ain­si, ven­dre­di 20 octo­bre, il invit­era DJ Pierre et le crew Phuture, les pio­nniers de l’acid-house, pour une soirée “Back To The Future” au Gashoud­er. Le lieu en lui‐même vaut d’ailleurs le détour : ce bâti­ment indus­triel, en plein coeur des anciens com­plex­es pétroliers d’Amsterdam, est tout bon­nement impres­sion­nant avec sa forme cir­cu­laire, son pla­fond hyper haut et ses light­shows de din­go. A voir au moins une fois.

Awak­en­ings x Paul Kalk­bren­ner presents Back To The Future, au Gashoud­er (Klön­neplein 1), le ven­dre­di 20 octo­bre de 16h à 22h, avec Sim­i­na Grig­o­riu, Michel de Hey, DJ Pierre vs Phuture et Paul Kalk­bren­ner. Tick­ets ici.

FRANCE AT ADE

Cocori­co ! La France sera à l’ADE cette année, avec une date un peu per­chée : on y retrou­vera Yuk­sek (qui vient de sor­tir le cool titre “Bateu” avec Fat­notron­ic), Chape­lier Fou et James Dar­le, échap­pé de son groupe Salut C’est Cool. Cette petite sauterie à la française se tien­dra le same­di 21 octo­bre au Par­adiso, l’une des plus jolies salles de con­cert d’Amsterdam avec ses bal­cons et ses vit­raux sur­plom­bant la scène.

France at ADE, au Par­adiso (Weter­ingschans 6–8), le same­di 21 octo­bre de 20h à minu­it, avec Yuk­sek, Chape­lier Fou et James Dar­le. Tick­ets ici

DGTL x ADE

Le fes­ti­val DGTL, s’installant tour à tout à Ams­ter­dam, Barcelone, São Paulo et Tel Aviv, n’est pas en reste niveau grosse organ­i­sa­tion. Mais loin de se pos­er en con­cur­rents revan­chards, l’ADE et le DGTL s’associent pour pro­pos­er trois soirées au Scheeps­bouwloods, un gros club ver­sion ware­house de la rive nord de la ville. On y crois­era Nina Krav­iz, Mod­e­se­lek­tor, Jon Hop­kins, Jamie Jones, Apol­lo­nia… Mais aus­si une belle par­tie de la clique Kom­pakt pour une nuit avec Michael May­er B2B Patrice Bäumel, Weval, Pachanga Boys, Dan­ny Daze… N’en jetez plus !

DGTL, au Scheeps­bouwloods (Tt. Never­itaweg 15), le jeu­di 19 octo­bre de 23h à 8h, avec Nina Krav­iz, Âme (DJ‐set), Mod­e­se­lek­tor (DJ‐set), Jon Hop­kins (DJ‐set), Fort Romeau, De Sluwe Vos… Tick­ets ici
DGTL x Par­adise Records, au Scheeps­bouwloods (Tt. Never­itaweg 15), le ven­dre­di 20 octo­bre de 22h à 7h, avec Jamie Jones, Dub­fire, Apol­lo­nia, Mata­dor (live), Peg­gy Gou, Patrick Top­ping… Tick­ets ici
DGTL x Kom­pakt Records, au Scheeps­bouwloods (Tt. Never­itaweg 15), le same­di 21 octo­bre de 22h à 7h, avec Michael May­er B2B Patrice Bäumel, Gui Borat­to (live), Weval (live), Pachanga Boys, Dan­ny Daze, Appa­rat (DJ‐set), Roman Flügel… Tick­ets ici

Crédit : Kleurstof

DETROIT LOVE ADE

Ces bien gen­tils tous ces DJs, pro­duc­teurs et labels européens, mais il ne faudrait pas oubli­er les racines de la tech­no ! C’est ain­si que de fiers représen­tants de la scène de Detroit envahi­ront le Sug­ar­fac­to­ry, à savoir Carl Craig, Kevin Saun­der­son, Moody­mann, Ken­ny Larkin… Rien que ça ! Et comme ces messieurs ne sont jamais fatigués, la soirée dur­era de minu­it à 7 heures, avant d’enchaîner sur un “after marathon” jusqu’à 17 heures. De quoi pass­er presque tout son dimanche en com­pag­nie de légen­des de Detroit.

Detroit Love ADEau Sug­ar­fac­to­ry (Lijn­baans­gracht 238), le same­di 21 octo­bre de minu­it à 7h, avec Carl Craig, Kevin Saun­der­son, Ken­ny Larkin, Mirko Loko, Moody­mann, Waa­jeed… Préventes épuisées mais pos­si­bil­ité d’acheter des tick­ets à l’entrée.
Detroit Love ADE — After­hour marathon, au Sug­ar­fac­to­ry (Lijn­baans­gracht 238), le dimanche 22 octo­bre de 7h à 17h, avec Carl Craig Moody­mann, Kevin Saun­der­son… Préventes épuisées mais pos­si­bil­ité d’acheter des tick­ets à l’entrée. 

AUDIO OBSCURA x MOSAIC

Le Muziekge­bouw aan ‘t IJ (non, on ne sait pas com­ment pronon­cer ça) va chang­er ses habi­tudes le ven­dre­di 20 et rem­plac­era ses tra­di­tion­nels con­certs de jazz ou de musique con­tem­po­raine par une soirée peut‐être un peu plus dansante, mais tout aus­si ambitieuse : Maceo Plex y invit­era Lev­on Vin­cent, Barnt, Lord Of The Isles, Rebolle­do, des lives de Para­noid Lon­don et Agents Of Time… Mais si vous loupez ça, ne pleurez pas : Maceo sera égale­ment à Paris le 16 novem­bre au Tra­ben­do avec Mad­ben pour une soirée génialis­sime nom­mée Tsu­gi Super­club. Com­ment ça on n’est pas objec­tifs ?!

Audio Obscu­ra x Mosa­ic, au Muziekge­bouw aan ‘t IJ (Piet Heinkade 1), le ven­dre­di 20 octo­bre de 22h à 6h, avec Maceo Plex, Lev­on Vin­cent, Para­noid Lon­don (live), Barnt, Agents Of Time (live), Rebolle­do, Lord Of The Isles… Tick­ets ici

ADE SOUND LAB

Bidouil­lages de machines, con­férence sur la créa­tiv­ité tenue par Matthew Dear ou sur le rôle du DJ par DVS1, ren­con­tre à la cool avec Steve Rach­mad, dis­cus­sion avec Mod­e­se­lek­tor, ate­lier de décou­verte de soft­wares et autres réflex­ions autour de la musique élec­tron­ique de 2017… L’ADE, c’est aus­si beau­coup d’activités en journée, à des­ti­na­tion des pro­fes­sion­nels, des DJs, de ceux qui souhait­eraient bien le devenir ou des curieux éclairés, un peu partout dans la ville. Et, pour quiconque souhaite tra­vailler dans ce “milieu”, l’assurance de ren­con­tr­er énor­mé­ment de monde, surtout en traî­nant vers le théâtre DeLa­Mar — là où s’organiseront une grande par­tie des con­férences et brain­storm­ing à des­ti­na­tion des pros.

Toutes les infos sur l’ADE Sound Lab sont à retrou­ver sur le site du fes­ti­val

A l’ADE Sound Lab de l’année dernière.

INTRO CHINAADE 2017 SPECIAL

L’Amsterdam Dance Event, c’est aus­si l’occasion de décou­vrir des scènes élec­tron­iques un peu moins con­nues du grand pub­lic… Comme la tech­no chi­noise. En invi­tant le fes­ti­val péki­nois INTRO et une flop­pée d’artistes chi­nois au Chin Chin Club (un lieu pluridis­ci­plinaire regroupant un restau­rant, trois bars, une salle d’arcade, un karaoké et un club, et réus­sis­sant tout de même à avoir l’air super trendy), l’ADE nous plonge dans l’inconnu… Ce qui nous ren­dra d’autant plus curieux en atten­dant le mer­cre­di 18 octo­bre !

INTRO Chi­na // ADE 2017 Spé­cial, au Chin Chin Club (Rozen­gracht 133), le mer­cre­di 18 octo­bre de 23h à 7h, avec DJ Sneak, Karotte, Elvis T, Mick­ey Zhang, Yang Bing, Weng Weng, Blue… Tick­ets ici

INSTALLATIONS ET CRÉATIONS SPÉCIALES

Il n’y a pas que le cube jaune estampil­lé “ADE” à côté du célèbre “I AM STERDAM” de la place des musées à voir à Ams­ter­dam ! Pen­dant l’ADE, des créa­teurs fous investis­sent égale­ment la ville. Par exem­ple, l’artiste visuel Jean‐Vincent Simon­et s’est asso­cié à Trip­pin Jaguar, Néer­landais à la musique planante dans la même veine que Nico­la Cruz et com­pag­nie, pour une expéri­ence mêlant la vue et l’ouïe. “The Bub­ble Drum” a l’air très amu­sante et ludique : des tuyaux con­tenant des liq­uides de couleurs peu­vent être con­trôlés et créés des beats qui, évidem­ment, son­neront comme des bulles. Mais ajoutez à ça un pan­neau de con­trôle, à dis­po­si­tion des vis­i­teurs, pour trans­former telle bulle en son syn­thé­tique, et vous vous trans­formerez en savants fous prêts à créer des morceaux dans ce labo improb­a­ble. Le principe est à peu près le même avec “Your Plant Band”, où quand touch­er des plantes tombant du pla­fond créer des sons en direct. Impos­si­ble évidem­ment de citer toutes les instal­la­tions et créa­tions inven­tives du fes­ti­val. Pour cela, il fau­dra se per­dre à Ams­ter­dam. On se retrou­ve là‐bas ?

Foam x ADE Play­ground present : Jean‐Vincent Simon­et x Trip­pin Jaguar, à voir du jeu­di 19 octo­bre au 12 novem­bre au Ste­nen Hoofd (Wes­t­er­doks­dijk 705‐C). Entrée libre. 
The Bub­ble Drum, à voir de midi à 19h les 19, 20 et 21 octo­bre au LAB111 (Arie Biemond­straat 111). Entrée libre. 
Your Plant Band, à voir de 10h à 18h du 18 au 21 octo­bre, à MADE.COM (Rokin 75). Entrée libre. 

(Vis­ité 1 521 fois)