Tsugi Podcast 477 : Marco Bailey

Alors que Lau­rent Gar­nier vient de célébr­er dernière­ment ses 30 ans de car­rière, Mar­co Bai­ley, lui, en célèbre vingt-huit. Depuis son pre­mier EPPlace To Heav­en, en 1994 sur le label belge Dance Opera jusqu’à dernière­ment la créa­tion de son deux­ième label, Mate­ria, l’artiste belge a par­cou­ru du chemin. Entre sa pre­mière col­lab­o­ra­tion sur le label de Carl Cox, Intec Records (Play It Back en 2000) la fon­da­tion de son pre­mier label MB Elec­tron­ics, en 2001, son immense discogra­phie (une cen­taine d’EPs et qua­tre albums), et dernière­ment sa série d’événements Mate­ria qui a débuté à Ibiza et qui com­mence à s’exporter mon­di­ale­ment, Mar­co Bai­ley est sûre­ment l’un des artistes les plus pro­lifiques de notre temps. Et il revient de plus belle le 3 novem­bre avec la sor­tie de son 5ème long-format, Tem­per — qui est aus­si sa cinquième release de l’année -, prévu son son label Mate­ria. Et pour l’occasion, le pro­duc­teur belge nous a con­coc­té un Tsu­gi pod­cast idéal au petit matin (ver­sion after, pas au réveil…), façon­né pour de grandes zones indus­trielles.

On y retrou­ve en exclu­siv­ité plusieurs morceaux de son album à venir, comme “Ruth”, “Hasai”, “Naga” ou encore l’hypnotique “Klauth” qui clô­ture par­faite­ment cette heure de tech­no bien vio­lente. Tout comme des nou­veautés des maîtres du genre, à savoir Ken­ny Larkin et son puis­sant “Step Back” sor­ti le mois dernier, “Nightscan” de DJ Deep qui se trou­ve dans le Top 10 des morceaux du mois d’octobre du site Res­i­dent Advi­sor, et “Hard­wave” de Shlø­mo qui sort ce ven­dre­di sur le label berli­nois Arts. Afin de mieux cern­er l’immensité du per­son­nage, on a posé quelques ques­tions à Mar­co Bai­ley, sur son par­cours et son nou­v­el album :

Tu pro­dui­sais de la trance au début de ta car­rière, com­ment es-tu tombé amoureux d’une tech­no brute et indus­trielle ?

Oui, ça fait déjà 23 ans main­tenant ! Il y a pas mal de grands noms de la scène tech­no actuelle qui pro­dui­saient de la trance dans le temps. Le son était com­plète­ment dif­férent de ce qu’il est aujourd’hui mais ça reste une belle époque quand même. En 1999, je suis entré en con­tact avec Carl Cox, qui m’a demandé de pro­duire la pre­mière sor­tie de son label, Intec Records, et j’ai naturelle­ment accep­té. Et depuis, j’ai tou­jours con­tin­ué à faire ce que je fais main­tenant. J’ai sor­ti beau­coup d’EPs et d’albums sur des labels comme Pri­mate UK, Drum­code, Jeri­cho, Elek­trix… Dif­fi­cile de tous les nom­mer. En 2001, j’ai créé mon pre­mier label, MB Elec­tron­ics, et depuis main­tenant deux ans je m’occupe du sec­ond, Mate­ria.

Qu’est-ce qui est nou­veau sur ton prochain album, Tem­per, qu’on ne retrou­ve pas sur les autres ?

Des trucs plutôt down-tempo comme sur les morceaux “Kai­da”, “Suoh” ou encore “Ryoko”. Mais aus­si de la musique qui est proche de mon coeur, de la musique qui n’est pas for­cé­ment façon­née pour le dance­floor.

Après avoir pro­duit, créé et géré tes deux labels, et depuis quelques temps avoir ta pro­pre soirée “Mate­ria” à Ibiza, quelle est la prochaine étape ?  

Explor­er le monde à tra­vers mes soirées Mate­ria, en France, Ital­ie, Espagne, Bel­gique, Amérique du Sud… On en a fait une à Tokyo aus­si et il y en a encore beau­coup à venir. Ibiza n’est pas le seul endroit pour organ­is­er des soirées, il y a telle­ment de lieux mag­nifiques dans le monde !

Peux-tu nous par­ler de deux morceaux de ton pod­cast, un peu spé­ci­aux pour toi ? Pourquoi les avoir choi­sis ?

Le pre­mier serait “Naga”, issu de mon dernier album. Je pense que c’est un morceau par­fait que tu peux jouer partout, aus­si bien dans un petit club qu’en after ou sur une grande scène de fes­ti­val. Et le sec­ond serait “Step Back” de Ken­ny Larkin, qui est juste immense. Ken­ny est une légende depuis très longtemps !

Track­list :

Radioslave — Trans
Ken­ny Larkin — Step Back
Elyas — Dead Plan­ets
Lewis Fautzi — Ancient Way
Desroi — Apa­thy
Con­force — Sus­pense
Perm — 03 — III
Mar­co Bai­ley — Ruth
Sin­gu­lar Anom­alies — Xicc
Sin­gu­lar Anom­alies — Theme 77
Shlo­mo — Hard­wave
DJ Deep — Nightscan
Ash­es — Dream Push­er
Kris Wadsworth — Melt
Mar­co Bai­ley — Hasai
Got­shell — Fayum
Mar­co Bai­ley — Naga
Nocow — Orna­ment
Mar­co Bai­ley — Klauth

Et en cadeau le pod­cast en libre télécharge­ment par ici.

(Vis­ité 541 fois)