Skip to main content
©Bartosch Salmanski
1 décembre 2021

🔊 Tsugi Podcast 648 : Cheap House raconte en sons le lien jazz & techno

par Emmanuel Haddek

Le quatuor Cheap House continue ses expĂ©rimentations, un Ĺ“il posĂ© sur le jazz et l’autre sur les musiques Ă©lectroniques. Avant de se produire aux Rencontres Trans Musicales de Rennes samedi, le groupe nous offre une heure de mix en hommage Ă  tous ses mentors. 

Avec Cheap House, exit les tables de mixages et autres mĂ©langeurs… Les quatre strasbourgeois se sont lancĂ© le dĂ©fi de faire de la musique Ă©lectronique armĂ©s de leurs plus beaux instruments acoustiques (basse, batterie, saxophone et synthĂ©s), crĂ©ant par la mĂŞme occasion une douce jonction, pas si improbable que ça, entre DĂ©troit, les pionniers de la french touch et le jazz de Charles Mingus. Le groupe s’est formĂ© en 2018, un peu par hasard, au dĂ©tour d’une soirĂ©e de concerts, avec une envie commune : se saisir du jazz (qu’ils ont tous les quatre Ă©tudiĂ© au Conservatoire) pour l’emmener vers d’autres horizons, avec l’improvisation en fil conducteur. Quatre ans plus tard, cette recette basĂ©e finalement sur une musique qui se rĂ©invente en permanence semble avoir Ă©tĂ© payante : le quatuor s’apprĂŞte Ă  jouer sur la mythique scène du Parc Expo de Rennes aux Trans Musicales le 4 dĂ©cembre prochain pour faire transpirer les corps de pas moins de 9000 festivaliers. Il se murmure mĂŞme qu’un certain Arnaud Rebotini pourrait s’inviter Ă  la fĂŞte. En attendant, le groupe nous a prĂ©parĂ© un mix groovy, entre jazz, house et techno, qui prouve encore une fois que les quatre garçons sont maĂ®tres dans leur discipline.

 

Ă€ lire Ă©galement
Tsugi Podcast 647 : Tauceti, nouveau nom de la techno mentale

 

Tracklist du podcast

01 – Herbie Hancock – Rain Dance
02 – Amp Fiddler feat. Dames Brown – Slippin’ On Ya Pimpin’
03 – Jestofunk – Say It Again
04 – Atjazz Track 3
05 – Galaxy2galaxy – Jupiter jazz
06 – Arnaud Rebotini – Wildwood
07 – Laurent Garnier – Crispy bacon
08 – Satoshi tomiie – bassline
09 – Solee – Ice
10 – Octave one – Nicoletta
11 – Sanso – Infinite Creator
12 – Djoko – Facettes
13 – Cobblestone Jazz – PBD
14 – Floorplan – Never Grow Old
15 – Rick Wade – Deep Subliminal
16 – Lone – Glyphic
17 – Laurence Guy – saw you for the first time
18 – Fjaak – Mind game
19 – Magik Johnson – Follow the groove (Ian Pooley mix)
20 – The Organ Grinders – Trees and Sausages

 

Le mot de l’artiste

« À travers ce mix, on a pris nos grandes rĂ©fĂ©rences liĂ©es Ă  l’histoire de la techno. Faire le lien entre le jazz, la house et la techno, c’est ce qui nous anime tous les 4 sur scène et en studio. Ouvrir par un morceau de l’album Sextant de Herbie Hancock est un symbole fort pour nous, on y retrouve des prĂ©mices de l’expĂ©rimentation Ă©lectronique dans le jazz. Passer par les grandes rĂ©fĂ©rences de la techno française comme Arnaud Rebotini ou Laurent Garnier et les lier aux racines de DĂ©troit avec un morceau comme « Jupiter Jazz » nous a semblĂ© comme une Ă©vidence. L’exercice du DJ set est fondateur dans notre expĂ©rience des musiques Ă©lectroniques, on aime le confronter Ă  notre background d’improvisateur. Il y a une logique toute faite Ă  travailler un DJ set comme une improvisation de jazz. »

Visited 70 times, 1 visit(s) today