Skip to main content
11 février 2022

🔊 Tsugi Podcast 652 : LISA signe son premier live, et il est full ambient (et sublime)

par Sylvain Di Cristo

Faire son baptĂŞme du live avec de l’ambient, quand on est l’un des espoirs de la scène club, il fallait oser, et LISA l’a merveilleusement bien fait. La productrice et DJ membre de l’Ă©quipe des rĂ©sidents de l’excellent club One O One (1O1) de Clermont-Ferrand, a choisi Tsugi pour partager son premier live, un podcast essentiellement ambient qui lui sert Ă©galement de thĂ©rapie contre l’angoisse et la pression de ces deux dernières annĂ©es sous Covid.

Les artistes ont Ă©tĂ© et sont encore certains des plus durement touchĂ©s par les consĂ©quences du Covid. Bien sĂ»r financièrement, la faute aux festivals, clubs et salles de concert en jachère et aux faibles revenus des plateformes de streaming qui ne permettent pas de pallier ce manque ; mais aussi psychologiquement, par l’angoisse d’une situation vertigineuse dont ils peinent Ă  voir la fin. ForcĂ©ment, tout cela ressort dans leurs crĂ©ations. Si LISA a nĂ©anmoins rĂ©ussi Ă  s’imposer ces dernières annĂ©es comme l’une des figures les plus prometteuses de la scène club music hexagonale, elle le doit Ă  un travail acharnĂ© qui, dans ce contexte anxiogène, a pu laisser des sĂ©quelles : « Depuis le premier confinement, le fait d’avoir tout mon temps Ă  consacrer Ă  la production a fait que j’en suis un peu devenue addict, nous confie-t-elle. Faire de la musique m’a sauvĂ© de beaucoup de moments très sombres car 2021 a beau avoir Ă©tĂ©, pour moi, la meilleure annĂ©e en termes d’accomplissements professionnels, c’Ă©tait aussi l’une des pires annĂ©es de ma vie en termes de souffrances psychologiques et de traumatismes. Produire m’a vraiment permis d’exorciser la douleur car c’est une façon de parler de ce qui ne va pas, mais dans mon langage Ă  moi. Cela me permet de me dĂ©charger un peu de mon trop plein d’Ă©motions. »

Ă€ propos de ce podcast, nous partions originellement sur un mix de club music, miroir des formidables aptitudes qu’elle a dĂ©jĂ  su dĂ©montrer dans les meilleurs clubs français et ailleurs, Ă  maintes reprises. Mais en cours de route, elle change d’avis : « Quand vous m’avez proposĂ© de faire ce podcast, j’Ă©tais dans le peak time de ma dĂ©pression et je me suis dis que la seule chose que j’avais envie de faire et qui me ferait du bien, serait d’Ă©crire un live, me servir de cette opportunitĂ© et d’une plateforme qui m’a toujours soutenue, pour pouvoir dire quelque chose de sincère tout en clĂ´turant cette annĂ©e, de manière très introspective et intime. » Et le thème de l’ambient s’est imposĂ© de lui-mĂŞme. Voici une heure de thĂ©rapie par le son, aussi salutaire pour sa crĂ©atrice que son auditeur ; et la preuve que l’horizon de LISA est sans limite.

 

Ă€ lire Ă©galement
🔊 Cette compile hommage au club 1O1 ne comporte que des missiles

 

Pour ce live, LISA nous a livrĂ© quelques exclus. C’est aussi l’occasion de rappeler la sortie le 4 mars prochain du projet Tai​.​no​.​a sur le label de l’artiste, Tsunami Recordings. Les prĂ©commandes de l’album au format numĂ©rique sont dĂ©jĂ  ouvertes sur Bandcamp. Le morceau « Tactique De Serpent » de Islyz est d’ores et dĂ©jĂ  disponible pour se donner une idĂ©e du projet. 

Tracklist du podcast

01 — LISA – Sonar (unreleased)
02 — LISA – Untitled (unreleased)
03 — LISA – Cry For you (unreleased)
04 — Interlude
05 — Anna Von Hausswolff – Persefone (LISA Edit)
06 — LISA – Black Leather Gloves (unreleased)
07 — LISA – ClĂ©opatre (unreleased)
08 — Dopplereffekt – Gesamtkunstwerk (LISA Edit)

Visited 163 times, 1 visit(s) today