Skip to main content
© Boris Camaca
20 février 2017

10 morceaux de musique électronique française d’aujourd’hui, par Superpoze

par Valentin Cebron

Extrait du numéro Hors-Série numéro 13 (août/septembre 2016). 

Chef de file d’une nouvelle scène électronique française qui s’est affranchie avec justesse des années french touch, Superpoze allie élégance et efficacité des beats dans une musique parfois très cinématographique.

 

  • Neue Grafik – « CBO » (Beat x Changers, 2014)

« Il y a très peu d’éléments, mais une évolution permanante des textures. Il fait partie de ces morceaux qui semblent être des photographies d’une boucle qui a commencé il y a bien longtemps et qui continuera de vivre une fois le morceau terminé. C’est un morceau infini. »

 

  • Dream koala – “Earth” (Dream Koala, 2015)

« Yndi possède une créativité sans limites, et ce morceau en est la preuve. Pour moi la plus grande œuvre de Dream Koala jusqu’à présent.

 

  •  Kuage – “A Part Of You” (Combien Mille, 2015)

« Un morceau réalisé en quelques heures, qui marque chez moi l’époque où des voix découpées pouvaient encore me faire frissonner. C’est un des rares morceaux qui utilise ce processus que j’écoute encore avec plaisir. »

 

  • Jacques – “Tout est magnifique” (Pain Surprises, 2015)

« Les morceaux de Jacques sont puissants, car ils sont réfléchis en amont, mais réalisés très instinctivement. Un processus conceptualisé, mais un résultat très sensible. Tout ce dont on a besoin. »

 

  • Flavien Berger – “Leviathan” (Pan European, 2015)

« Quinze minutes de musique très inspirée. Flavien Berger a, sur ce morceau, une maîtrise de la narration instrumentale que j’admire. ‘Leviathan’ est un morceau majeur. »

 

  • Paradis – “Garde-le pour toi” (Barclay, 2015)

« Les gars de Paradis connaissent la house et ça s’entend. La production est fine et subtile. J’attends leur album avec impatience. »

 

  • Superpoze – “Opening” (Combien Mille, 2015)

« Mon morceau préféré de mon premier album. C’est un morceau qui prend le temps d’exister, ce qui me manquait cruellement en musique au moment où je l’ai enregistré. »

 

  • Pone – “Discontinuity” (Ponar, 2016)

« Le premier album solo de Pone. Je l’ai réalisé avec lui, et ‘Discontinuity’ est l’un des morceaux dont je suis le plus fier. »

 

  • Traumer – “Classroom” (Gettraum, 2016)

« Il y a un gros retour de hype des samples de percussions traditionnelles africaines ou asiatiques dans plein de productions françaises. La plupart manquent de finesse et se contentent de sampler pour sampler. Ce morceau est à mon goût une des très belles réussites dans le domaine. »

 

  • Faroe – “A Lot Better Now” (Faroe, 2016)

« Le premier EP de Faroe a connu une sortie très discrète, mais c’est un des EPs français récents dont la réalisation et la production m’ont touché. Sa musique est très référencée, mais elle est exécutée avec brio. »

L’ami Gabriel Legeleux, alias Superpoze, sortira ce vendredi son deuxième album For We The Living. Trois des huit titres sont d’ores et déjà disponibles (« Azur » ainsi que « Thousand Exploding Suns » et « For We The Living« , tous deux accompagnés de magnifiques clips en slowmotion).

Visited 101 times, 1 visit(s) today