Skip to main content
Crédit : Céline Nieszawer
23 août 2017

120 battements par minute et sa BO sortent aujourd’hui : la playlist d’Arnaud Rebotini

par Clémence Meunier

120 battements par minute : avec un titre pareil, le nouveau long-métrage de Robin Campillo – produit par Jacques Audiard – a déjà comme un goût de soirée house. Mais le lien intime entre musique électronique et ce film choral est plus profond que ça. 120 BPM raconte en effet les débuts d’Act Up, une association fondée par le journaliste Didier Lestrade en 1989 pour informer sur le Sida et militer afin de faire avancer la recherche, célèbre pour ses opérations coups de poing. Un sujet dur, mais également une période de fête, de house et de techno. 120 battements par minute se devait ainsi d’être parfois musical, comme autant de « respirations » nous raconte dans le prochain Tsugi Arnaud Rebotini, qui s’est chargé de la BO. Scènes de clubs où militants et fêtards dansent sur une « house gorgée de flûte, de piano et de cordes qu’on entendait beaucoup à l’époque et qui revient d’ailleurs aujourd’hui », thème principal composé par Rebotini et se retrouvant par petites touches tout au long du film, remix du culte « Smalltown Boy » de Bronski Beat… On entend tout ça dans la bande-annonce, en attendant d’aller voir le film sortant aujourd’hui au cinéma – mais déjà présenté à Cannes où il a raflé le Grand Prix et loupé de peu la Palme d’or.

A noter que la bande-originale, composée par Rebotini donc, est disponible dès aujourd’hui en digital et à partir du 1er septembre en CD et vinyles. A écouter ici ou directement ci-dessous sur Spotify.

 

Histoire d’accompagner cette sortie, Arnaud Rebotini nous a concocté une petite playlist de treize titres, house parfois, toujours cultes, entre un des « Untitled » de Chez Damier, « Show Me Love » de Robin S. (attention, ça rentre dans la tête) ou « Pianos Of Gold » de Jovonn et ses boucles de pianos irrésistibles. Une madeleine de Proust pour ceux qui dansaient déjà dans les années 90, un voyage dans le temps joyeux et entraînant pour les autres… Bref, un beau cadeau, à écouter directement sur le Spotify d’Arnaud Rebotini…

… Ou ci-dessous via Soundsgood. Petit mode d’emploi : à la première utilisation de Soundsgood, le player vous demandera votre plateforme streaming favorite. Si vous n’êtes abonnés ni à Deezer, ni à Spotify, ni à Apple Music, sélectionnez simplement Youtube – mais attention, le super remix de « Smalltoy Boy » par Rebotini n’est dispo que sur Deezer et Spotify.

Visited 138 times, 1 visit(s) today