Skip to main content
23 août 2017

Scandale au Wanderlust : le club proposait des shots gratuits aux clientes montrant leur poitrine

par Antoine Tombini

« Tits = shots » soit « Montre moi tes seins contre un shot offert ». Depuis la révélation d’une photo sur Twitter, le Wanderlust s’est attiré les foudres des médias et internautes. En plus du slogan, l’image montre aussi des Polaroïds de jeunes femmes exhibant leur seins, tel un tableau de chasse.

Seulement quelques heures après la publication d’Anne GE, la direction du Wanderlust, croulant sous le tir nourri de commentaires féministes, s’est empressée de répondre qu’elle « n’était pas au courant de ce tableau », promettant alors des sanctions à l’encontre des personnes responsables.

Outre la question de droit à l’image provoquée par ce scandale, le débat fait rage en commentaire de la photo du tableau. « Que diriez-vous de laisser les gens tranquilles au lieu d’en faire des victimes imaginaires? Vous confondez féminisme et intolérance » peut-on lire entre les réponses machistes (écrites en très grande majorité par des hommes) comparant la situation du Wanderlust à l’exhibition de la poitrine des Femens et des campagnes contre le cancer du sein. A la suite de cette affaire, Anne GE a partagé de nouvelles photos d’autres établissements proposant le même deal, comme le Café Oz des Grands Boulevards ou encore le Saint des Saints à Toulouse.

Ce n’est pas la première fois qu’un club de la Cité de la Mode et du Design fait l’objet d’accusations et déchaîne la colère sur les réseaux sociaux. Déjà en septembre 2016, le service de sécurité du club rooftop le Nuba (rebaptisé « Communion » depuis peu) était accusé d’homophobie, de transphobie et de racisme (à relire ici).

Visited 29 times, 1 visit(s) today