Skip to main content
Top 10 Discogs 2020
22 décembre 2020

2020 : les 10 disques les plus chers vendus sur Discogs

par Théo Poddevin

Chaque mois, Discogs fait son top 30 des disques les plus chers vendus sur sa plateforme. Et nous, chaque année, on vous fait le récap’. On a compilé les dix disques qui se sont vendus le plus cher en 2020 (sans les mois de décembre et de novembre qui sont encore manquants sur leur blog). Les prix des vinyles de ce top varient entre 4 999$ et 10 465$, et c’est surtout l’occasion de revenir sur les histoires parfois mystérieuses, parfois extraordinaires, toujours passionnantes d’un marché toujours aussi particulier. C’est parti pour le top 10, édition 2020.

 

10. Metallica – Ride The Lightning [Megaforce], 1984

Un des albums phares du groupe métal le plus connu de tous les temps. Vendu pour 5 000$ cette année. Véritable monument du genre, cette édition est un test pressing – des disques produits en quelques exemplaires seulement et utilisés pour vérifier la qualité du son et la gravure du vinyle – , très prisé par les collectionneurs qui en raffolent car plus rare que les pressages ordinaires. Et on retrouve sur celui-ci en particulier des notes, écrites à la main, et des stickers d’époque. Vous le prenez ?

 

9. A Fleeting Glance – A Fleeting Glance, 1970

Avec 5 474$ déboursés par son acheteur, il était clairement le disque le plus cher vendu de l’année jusqu’en mai. Ce disque est une véritable banque de samples et a été utilisé comme tel par les Pink Floyd, The Dubliners et même dans la B.O d’Interstellar. Le plus étonnant reste que c’est une association caritative qui a enregistré ce disque. « The Aquila Social Club » aidait les personnes en fauteuils roulants et les recettes de ce disque devaient servir à se procurer une voiture. Nous ne savons pas si cet objectif a été rempli. Mais aujourd’hui, c’est le modèle de la voiture qui pourrait être revu à la hausse.

 

8. Negative Approach – Negative Approach [Touch And Go], 1982

Le groupe Negative Approach, originaire (encore une fois) de Detroit est considéré comme pionnier dans le punk hardcore, en particulier dans le Midwest. Néanmoins, il n’aura vécu que trois ans avant que le chanteur John Brannon décide de quitter le groupe pour un autre. Ce disque, vendu 5 499$, fait partie intégrante des origines du punk hardcore, et il est un objet de collection. Il est l’un des premiers pressés parmi les 1 000 à sa sortie en 1982. Tous sont intacts et plusieurs contiennent des notes écrites à la main, parfois bien mystérieuses, que les utilisateurs de Discogs s’amusent à se partager dans les avis.

 

7. Jay Richford & Gary Stevan – Feelings [Carosello], 1974

Feelings est considéré comme un objet cultissime par les disquaires et les collectionneurs. Cette perle de jazz, aux accents funk, soul et psychédélique figure parmi ce qu’il se faisait de mieux à l’époque. Jay Richford & Gary Stevan ne sont que des alias. Se cachent derrière les vrais auteurs : Sandro Brugnolini and Stefano Torossi qui ne pouvaient utiliser leurs vrais noms à cause d’un contrat les liant à un autre label que Carosello à l’époque. On note une qualité sonore assez bluffante, très rare pour 1974, l’année de sa sortie. Le disque s’est vendu pour 5 660$ en mai dernier et une réédition est prévue pour le 19 février 2021 sur Bewith Records.

 

6. Capoeira Twins – 4 x 3 [Blowpop Records], 1999 

On change de genre musical pour ce disque aux accents breakbeat, downtempo et aux évocations de la bossa-nova qui s’est vendu cet été pour 6052.00$. On se souvient que le disque numéro 1 du classement de l’année dernière devait sa valeur à sa cover, réalisée par Banksy. Rebelotte, l’artiste anglais Banksy fait une fois de plus grimper (haut) la côte. La cover au pochoir a été réalisée par ses soins et ce disque n’est apparemment sorti qu’à 100 exemplaires. Combinaison parfaite.

Cover de l'EP "4 x 3", Capoeira Twins par l'artiste Banksy

Cover de l’EP « 4 x 3 », Capoeira Twins par l’artiste Banksy / © Discogs

 

5.Led Zeppelin – Led Zeppelin [Atlantic, Classic Records], 2006

Coffret Led Zeppelin sur Discogs

Coffret Led Zeppelin sur Discogs

Tiens tiens, un revenant de notre classement de 2019 ! Ce coffret entier a (encore) été vendu en octobre dernier pour $6190.00. Et il a déjà atteint 20 500,00 € à la revente par le passé. 44 singles et une bonne partie de la discographie d’un groupe considéré, même 40 ans après leur séparation, comme l’un des plus grands de l’histoire du rock. L’histoire derrière ce disque, c’est que Classic Records, le label sur lequel il est sorti, souhaitait obtenir la meilleure qualité sonore de Led Zeppelin jamais enregistrée. Pour ça, ils ont investi tellement d’argent que cette obsession a fini par les mener à la faillite. Ce prix en est donc aussi le reflet.

 

4. October – After The Fall, 1979

Cette année, deux disques se partagent la 3ème marche du podium. Nous commençons par celui-ci mais ils sont bien ex-aequo. October était un groupe venu de Detroit, et faisait du rock progressif – un sous-genre du rock, dérivé du rock psychédélique et caractérisé par ses expérimentations rythmiques, harmoniques et instrumentales, et l’ajout d’instruments jugés étrangers à la musique rock comme la flûte traversière, le saxophone ou le violon. On entend d’ailleurs ici parfaitement le violon électrique en abondance. Ce disque était vendu lors de la toute dernière performance live du groupe en 1979, et seulement 30 copies existeraient toujours. Encore un objet d’une rareté immense.

 

3. Pink Floyd – The Piper At The Gates Of Dawn [Odeon], 1967

The Piper at the Gates of Dawn est le premier album studio des Pink Floyd, sorti le 5 août 1967. Reçu plutôt positivement par la critique à sa sortie, il sera plus tard reconnu comme l’un des plus grands albums psychédéliques des années 1960. En 1967, Record Mirror et NME lui donnent la note de quatre étoiles sur cinq, le premier précisant que « le son psychédélique du groupe est concrètement né avec cet album, qui expose autant leur talent artistique que leur talent pour enregistrer ». La copie ici en question fait partie des premières, en 1967, et provient du Japon. Les méthodes de pressage y sont différentes, surtout à cette époque, ce qui apporte une côte d’autant plus haute à ce disque.

 

2. Mourning Phase – Mourning Phase [Eden], 1971

L’histoire de ce disque est pour le moins mystérieuse. Cet album d’acid-folk fait partie des disques les plus rares du monde. Seulement quatre (voire cinq) copies test press ont été faites et distribuées en 1971, et ça, pour certains collectionneurs, c’est le graal. Les acheteurs potentiels de ce genre de vinyles, à ce genre de prix, ont généralement déjà des collections dépassant les 10 000, voire 20 000 disques et cherchent à mettre la main sur des disques vraiment, vraiment rare. Comme celui-ci. Surtout que, malgré une demande non négligeable, personne ne sait véritablement qui incarne ni l’une ou l’autre des deux voix, masculine et féminine, qui s’entremêlent sur cet album. Le mystère reste donc entier. Il a ainsi été vendu pour 10 465$ le mois dernier.

 

 

1. Scaramanga Silk – Choose Your Weapon, 2008

C’est le disque qui se hisse tout en haut de ce classement 2020, vendu le 13 décembre pour la bagatelle de 41095 dollars. Cet inconnu au bataillon a immédiatement rejoint le top 10 des disques les plus chers jamais vendus, aux côtés d’artistes comme The Beatles ou Elvis Presley. Premier disque auto-produit en 2008 par le londonien Scaramanga Silk, il est édité à seulement 20 exemplaires promos numérotés. Aucun extrait du seul track présent sur le vinyle n’existe à ce jour en ligne, il faudra donc faire confiance à la communauté Discogs qui considère que »Choose Your Weapon » relève des styles breakbeat, electro et breakcore. On se demande ce qui peut bien se cacher derrière cette pochette blanche énigmatique, on en parle plus en détails ici.

Scaramanga Silk

Visited 2 924 times, 8 visit(s) today