Skip to main content
3 juillet 2023

6 artistes électroniques qui vont vous faire taper du pied à Beauregard

par Théo Lilin

On y est ! L’un des plus grands festivals normands s’installe pour cinq jours de fête au parc du château de Beauregard, du 5 au 9 juillet. Au menu, une prog colorée et, surtout, une scène électronique bien méchante dans laquelle on a sélectionné six artistes qui vous feront taper du pied.

Ça vient de tomber : le groupe Blur, tête d’affiche de l’édition 2023, a annulé sa venue à Beauregard. La raison : le batteur du groupe britannique s’est blessé et doit se reposer. De quoi miner le moral de bon nombre de festivaliers ? Mais pas de panique ! On vous a concocté ci-dessous une liste (non-exhaustive) des artistes électroniques qui sauront vous consoler de cet imprévu de dernière minute…

© DR

 

Vladimir Cauchemar 

Bien connu pour ses accords de flûte incandescents (« Aulos », « Anthropology »…) l’artiste originaire de Reims enchaine sans efforts les collaborations avec les rois du rap français (Vald, SCH, Caballero & Jeanjass). Sur scène, le DJ met tout le monde d’accord avec des drops de folie, qui sauront combler amateurs de musiques électroniques et novices en la matière.

 

Irène Drésel

Après son sacre à Cannes, où elle a obtenu le César 2023 de la Meilleure musique pour le film À plein temps, Irène Drésel revient sur la scène John à Beauregard pour son deuxième festival de l’été. Pas de surprise au programme, la gourou de la techno s’apprête à emmener les festivaliers dans un voyage hypnotique jusqu’au bout de la nuit. 

 

Pedro Winter & Ed Banger

Bon, on va vous faire l’affront de présenter la légende française de l’électro : emblème de la French touch, l’artiste parisien s’est fait un nom parmi les grands de l’électronique française. L’ex-manager des Daft Punk emporte avec lui sur scène son équipe du label Ed Banger, qui fête ses vingt ans. Le compositeur-producteur qui a fait naître Justice ou Mr Oizo s’apprête à retourner la scène John ce dimanche, comme on l’avait notamment vu faire à We Love Green. Au programme de la plus grande soirée d’anniversaire de l’année, des sonorités techno, house, funk et un max de sueur. 

 

Chalk

Remplaçant de dernière minute du groupe The Waeve, qui a annulé sa venue pour raisons logistiques, le trio irlandais n’est clairement pas là pour meubler. Pour sa première date en France, le groupe originaire de Belfast marquera le coup avec un show hors du temps, plein de sonorités post-punk électrisantes, après . Ils ouvriront le festival mercredi sur la scène Beauregard, histoire de se mettre dans l’ambiance dès le premier jour. On s’y retrouve ?

 

Perturbator

Ancien guitariste dans plusieurs groupes de métal, l’artiste parisien s’est emparé de codes plus électroniques et de son expérience passée, pour créer un univers cyberpunk. Influencé par les vibes rétro futuristes de Kavinsky, Perturbator a su créer son propre univers, mêlant beats agressifs et claviers saturés. De quoi clôturer la journée de vendredi en beauté.

 

M83

Pour son retour sur scène, le groupe composé d’Anthony Gonzalez et de Nicolas Fromageau réserve un moment inoubliable pour les festivaliers du parc de Beauregard. Ce qui marque chez M83, c’est avant tout la mélancolie, prédominante dans toute leur discographie. Pas d’inquiétude, ils ne comptent pas jouer « Midnight City » pendant une heure et demie, mais devraient certainement dérouler les meilleurs tracks du -très bon- dernier album en date Fantasy, sorti en mars dernier.

Visited 50 times, 1 visit(s) today