Skip to main content
27 novembre 2018

A voir : De La Romance sonne la révolte dans le clip de « Tempête »

par Corentin Fraisse

« Dans la tempête tes yeux se plissent, les oiseaux chantent le manque d’amour« . Après avoir dévoilé « Dreamer » et « Une Vague », le producteur-batteur de pop électronique De La Romance clippe un nouvel extrait de son album Dreamers. Dans cette vidéo réalisée par Louis Vignat, on retrouve une esthétique en noir et blanc qui rappelle La Haine de Mathieu Kassovitz et invoque même American History X deTony Kaye (avec notamment un plan de fumée crachée au visage). Deux films qui, comme le clip, questionnent à leur manière une jeunesse en mal de reconnaissance, d’amour et qui suggèrent -sans jamais l’exprimer- un besoin latent de liberté. Dans le dernier clip de De La Romance, on suit une jeune trampoliniste jouée par Lilou Ruel, qui s’ennuie au coeur d’une famille morose dans une cité berlinoise. Grâce au sport, elle trouve un échappatoire. Elle cherche surtout son alter-ego et le trouvera dans la voix de Louise Roam, qui lui conseille de s’enfuir : « La nuit meurt, you’d better run ». 

La musique électronique de Vincent Girault -alias De La Romance- épouse le thème de la vidéo : elle crée l’inconfort avec un kick sourd pour débuter, puis une basse lourde, des synthés métalliques et une guitare claire, pour installer l’angoisse -comme le faisait à merveille Pink Floyd dans « Welcome To The Machine« . Au fil du titre, des accords majeurs et quelques violons amènent un nouveau souffle libérateur… ‘Tempête » porte l’auditeur de l’étouffement jusqu’à l’évasion et au lâcher-prise.

(Re-)découvrez Dreamers, le dernier album de De La Romance publié le 24 août dernier chez Hold On… Et retrouvez-le en live ce 27 novembre à l’International, ou le 7 décembre à Rennes pour le festival Bars en Trans.

Plus d’infos sur la page Facebook de De La Romance

Visited 15 times, 1 visit(s) today