Skip to main content
24 janvier 2019

À voir : « Jade » le nouveau clip intimiste de Lolo Zouaï en duo avec Blood Orange

par Axel Pares

Lolo Zouaï est en pleine ascension. À tout juste 23 ans, la jeune native de Paris désormais installée à New York, a déjà posé les bases stylistiques d’un univers r’n’b inspiré. Au compteur : le single « High Highs to Low Lows » et ses 10 millions de streams, une collaboration avec Myth Syzer  et la sortie des deux titres « Challenge » et « For the Crowd » en fin d’année.

Aujourd’hui, l’artiste revient avec le double single « Lose yourself » et « Jade » en duo avec Blood Orange. Sa connexion avec le chanteur britannique se fait via les réseaux sociaux, lorsqu’elle découvre qu’il a partagé son morceau « Blue » en story Instagram. Quelques amis communs suffisent à les réunir en session studio, pour donner naissance à « Jade ». La rencontre est un peu fortuite, mais à l’inverse, rien n’est laissé au hasard dans les textes ou la direction artistique de la vidéo. Le nom du single par exemple, est minutieusement choisi : « ‘Jade’ en anglais, signifie le sentiment de ne rien ressentir… d’être insensible à toute la beauté qui vous entoure parce que vous êtes coincé dans votre propre tête. Mais en même temps, il y a quelque chose de beau dans la douleur et la tristesse. ‘Jade’ joue sur cette ligne ténue entre la beauté et la douleur. », raconte la chanteuse. Et côté clip, le décor s’est révélé tout aussi déterminant pour retranscrire l’atmosphère mélancolique du morceau :  « On a tourné la vidéo dans une maison de Los Angeles à la fin de l’année dernière. L’endroit est en fait la villa où a été tourné le film original Ocean’s 11 avec Frank Sinatra, donc l’endroit avait déjà cette énergie cinématographique classique. Nick Harwood a imaginé ce concept où la caméra est comme un personnage silencieux – comme si quelqu’un rôdait à nos côtés tout le temps. Je pense que ça correspond vraiment au thème de la chanson. »

Enfin, le matériel de tournage a également joué un rôle dans la symbolique de la vidéo : « Dans la scène de la cuisine, nous avons utilisé un objectif à dioptrie divisée qui donne la sensation que nous sommes tous les deux sur le même plan, alors que je suis plus loin. Cet effet reflète vraiment le sentiment d’être proche de quelqu’un tout en se sentant loin l’un de l’autre. Dev et moi n’avons aucune interaction physique jusqu’à la scène finale où nous sommes dans le jardin. C’était l’une des dernières scènes que nous avons tournées alors que nous perdions la lumière du soleil, et à ce moment-là, Dev et moi étions vraiment à l’aise ensemble. » 

Écoutez Ocean Beach sur Deezer :

Et si vous êtes plutôt Spotify :

Visited 3 times, 1 visit(s) today