À voir : le live fou d’Aphex Twin au Printworks de Londres

Comme annon­cé la semaine dernière, la légende de l’élec­tro Aphex Twin allait mix­er à nou­veau en club, une pre­mière après dix ans d’ab­sence. L’évène­ment avait donc lieu same­di soir au Print­works, une anci­enne imprimerie trans­for­mée en boite de nuit, à Lon­dres. Pour l’oc­ca­sion, plus d’une dizaine de caméras était dis­posée dans toute la salle (et en dehors) pour pou­voir per­me­t­tre aux spec­ta­teurs de prof­iter de cette expéri­ence unique. Et on peut claire­ment dire que l’at­tente en valait le coup. À l’in­star de son show excep­tion­nel lors de Rock en Seine, le mois dernier, le pro­duc­teur bri­tan­nique à encore une fois mis la barre très haute. Pen­dant un show de plus de deux heures, il enchaine 43 titres avec une énergie assez dingue et a fait chavir­er le pub­lic présent en nom­bre. Niveau visuel, accrochez votre rétine car il va y avoir du sport. A tra­vers les deux heures de retrans­mis­sion, on alterne entre plans de la foule, incrus­ta­tions, kaléi­do­scopes, fil­tres en tout genre et pluie de lasers. Une véri­ta­ble expéri­ence visuelle et sonore que cha­cun appréciera à sa manière. Mais le sen­ti­ment glob­al, une fois l’avalanche optique digérée, reste la cer­ti­tude d’avoir assisté à un moment de musique élec­tron­ique à part. On sort bluffé, lessivé, ébahi par ce délire épilep­tique mal­gré le fait d’être der­rière un écran.

(Vis­ité 2 503 fois)