À voir : “Random” le clip science-fiction d’Eddy de Pretto

À peine 2019 entamée que revoilà Eddy de Pret­to. Deux mois après sa réédi­tion de Cure et le clip de “Grave”, le chanteur met en images son morceau “Ran­dom”. Une vidéo qui tranche avec la sim­plic­ité de la précé­dente. Ici, le jeune homme est hap­pé par des forces invis­i­bles qui le pro­jet­tent en tous sens. Si l’on se fie aux paroles, cela pour­rait sym­bol­is­er la fougue de ses émo­tions. Il en serait égale­ment le pris­on­nier, comme deux élé­ments sem­blent l’indi­quer. Le pre­mier : sa tenue, visuelle­ment proche des uni­formes des détenus améri­cains. Le décor ensuite, en forme de cube de béton sans issue. À cela s’a­joute la présence du masque, métaphore des men­songes et directe­ment évo­qué dans le texte de la chan­son :  “Du coup j’fais comme d’hab je me cache”, “Tout en les épi­ant sous mon masque”.

En ter­mes de DA, l’am­biance se veut brute et urbaine. Les mul­ti­ples effets lais­sent en bouche comme un goût de science-fiction mod­erne. Un choix qui fait de cette vidéo l’une des plus ambitieuses de l’artiste. À la réal­i­sa­tion, on retrou­ve Thibaut Grevet, der­rière des spots pour Nike et Renault où se ressen­tait déjà son attrait pour la vitesse et l’ac­tion. Avec un tel tra­vail, il n’y a plus qu’à espér­er que sa col­lab­o­ra­tion avec Eddy  devi­enne autre chose qu’un clip “ran­dom”.

Retrou­vez toutes les dates de la tournée d’Ed­dy de Pret­to sur sa page Face­book.

(Vis­ité 687 fois)