Skip to main content
7 janvier 2019

Tsugi Daily : Gesaffelstein tease son nouveau morceau, Paul McCartney s’essaye à l’autotune…

par Axel Pares

Chaque matin, Tsugi Daily fait le point sur les petites infos marrantes, idiotes ou au contraire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picorer sans modération !

Le teaser de Gesaffelstein avec The Weeknd

Mike Lévy a le teasing compulsif. Après avoir révélé le nom de son futur album et dévoilé un premier clip, le Lyonnais laisse échapper quelques secondes de son prochain morceau. Il s’agit d’un feat avec The Weeknd qui fait suite à leurs récentes collaborations sur l’EP du chanteur canadien. « Reset » préfigurait donc un second single aux allures de tubes. Mais vu le virage pop vers lequel il se dirige, Gesaffelstein risque une nouvelle fois de se heurter aux réactions mitigées de sa communauté de fans. D’ici sa sortie, laissons à « Lost In The Fire » sa chance pour convaincre.

Paul McCartney trafique sa voix dans « Get Enough »

Quarante ans après la dissolution des Beatles, Paul McCartney est pris d’un sursaut de modernité. Avec ses vocalises robotiques, « Get Enough » risque de choquer les aficionados de pop sixties. Vu sa carrière, son âge et son statut, on ne voit pas bien comment reprocher au chanteur de s’amuser avec ses plug-in. En 1980, le Beatles déjouait déjà les attentes avec « Temporary Secretary« , un morceau expérimental étonnant. Aujourd’hui âgé de 76 ans, Paul balaye les critiques d’un revers de main et s’installe confortablement dans le game, façon T-Pain. Booba n’a qu’à bien se tenir : la concurrence du troisième âge est venue secouer son trône à coups de mélodies autotunées. Alors, à quand un règlement de compte à La Défense Arena ?

Kokoroko revient avec un nouveau single

Un an, presque jour pour jour, après la sortie de « Abusey Junction », revoici Kokoroko. Les Londoniens ont publié aujourd’hui le morceau « Uman », premier extrait d’un EP éponyme de quatre titres à venir le 8 mars. Toujours fidèle à leur jazz afrobeat, le groupe propose ici un single plutôt minimaliste mais extrêmement groovy. Certains Parisiens auront la chance d’assister à une des premières interprétations live de ce nouvel EP, lors d’un concert au New Morning le 18 avril. Plus d’informations sur l’événement Facebook.

En live : 

Version studio : 

Visited 6 times, 1 visit(s) today