Crédit : Timothy Saccenti

A voir : Rone et Alain Damasio reviennent sur l’histoire de “Bora (vocal)”

PUTAIN DE MERDE, quoi ! C’est quand même extra­or­di­naire !” : c’est sur ce cri que se ter­mine “Bora (vocal)”, le pre­mier titre de Rone qui lui a valu une sig­na­ture sur le label InFiné, à l’époque tou­jours tenu par Ago­ria. Mais com­ment tout a com­mencé ? Par un petit mag­né­to, sorte de jour­nal intime qu’Alain Dama­sio tenait quand il écrivait La Horde du Con­trevent, son deux­ième roman — une épopée fan­ta­sy dans laque­lle chaque chapitre est racon­té par un per­son­nage dif­férent, avec son pro­pre vocab­u­laire et son pro­pre point de vue, un clas­sique de la lit­téra­ture fan­tas­tique française. Rone y a ajouté ses sonorités rêveuses, une pro­gres­sion impa­ra­ble, pas mal de sen­si­bil­ité et hop : un “hit”, du moins un titre ayant beau­coup touché, dont on par­le encore neuf ans après sa sor­tie — Alain Dama­sio a d’ailleurs été la star du con­cert de Rone à la Phil­har­monie de Paris en ce début d’année.

Ces his­toires de cas­settes, on les (re)découvre dans le pre­mier épisode de French Waves, une toute nou­velle web‐série s’attaquant à la genèse de dix titres emblé­ma­tiques de la scène élec­tro française. Web‐série, mais pas que : le pro­jet French Waves ce sera aus­si un site inter­net dédié à l’histoire de la musique élec­tron­ique française et une tournée.


Pour qui a envie de se réé­couter “Bora (vocal)” :

(Vis­ité 7 737 fois)