La Cour de Keroual - © Maxime Chermat Photography - www.maximechermat.com

Astropolis a dévoilé sa programmation nuit !

Bunker Palace à la Carène, Astro­club à la Suite, Manoir de Ker­oual et fies­ta du dimanche au Vauban : s’il fau­dra atten­dre fin avril pour décou­vrir les noms des artistes atten­dus de jour à cette 23ème édi­tion d’As­trop­o­lis, le pro­gramme de nos futures nuits est sor­ti ! Et il y a de quoi baver d’im­pa­tience à l’idée de se ren­dre à Brest (c’est pas tous les jours que la ville du bout du bout de la France nous excite autant…). En effet, ven­dre­di 30 juin sont atten­dus The Black Madon­na, Motor City Drum Ensem­ble (MCDE) et Flabaire en live à la Carène, plutôt house donc, tan­dis que La Suite se fera tech­no et accueillera Sur­geon, Dr. Rubin­stein et Antho­ny Para­sole.

Le lende­main, same­di 1er juil­let, direc­tion le manoir de Ker­oual ! Le chapiteau Astrofloor dansera aux rythmes du “Wiz­ard” Jeff Mills, mais aus­si aux sons du doux set de Float­ing Points ou des lives de Mr. G, Jacques et Möd3rn (aka Elec­tric Res­cue, Maxime Dan­gles et Traumer), tan­dis que le Son­ic Crew seront, comme d’habi­tude, de la par­ty. Dans la cour du Manoir, rendez-vous avec Karenn (à savoir Blawan et Pari­ah), Objekt, Aux 88, Veron­i­ca Vasic­ka, Umwelt et un ping-pong qui s’an­nonce d’an­tholo­gie : Joy Orbi­son B2B Barnt ! Pour se remet­tre de nos émo­tions, c’est au chill-out qu’il fau­dra aller, avec The Herbalis­er, le culte DJ Oil et Oniris en ver­sion down tem­po. Côté décou­verte, il fau­dra atten­dre un peu (fin avril pour être exacte) avant de con­naître le line-up de la scène trem­plin, tenue cette année par Trun­k­line, le super duo entre Mad­ben et Yann Lean. Et enfin, l’af­fiche de la scène Mekanik devrait con­tenter les tapeurs de pied : on y retrou­vera, évidem­ment, Manu Le Malin, mais aus­si Ben Frost en live, Blanck Mass (la moitié de Fuck But­tons), The Mover (l’alias tech­no de Marc Acardi­pane), Min­dus­tries, Casu­al Gab­berz et Elisa Do Brasil.

Les sur­vivants seront le lende­main, dimanche 2 juil­let, au Vauban. Et ils auront rai­son de traîn­er leurs car­cass­es jusqu’au sous-sol de l’hôte, puisque Manu Le Malin y endossera son cos­tume de The Dri­ver pour partager l’af­fiche avec T. Raum­schmiere, qui officiera en live. On vous l’avait dit : on a rarement autant envie d’aller à Brest que quand Astro annonce sa prog’ !

Pour info, l’an­née dernière, ça ressem­blait à ça :

(Vis­ité 1 642 fois)