Skip to main content
Astropolis, scène Dôme / ©Julia Allio
23 juillet 2020

Astropolis lance son nouveau label DÔME dédié aux artistes électro émergents

par Léonie Ruellan

DÔME, le nouveau label créé par le festival Astropolis, dévoile les noms des artistes qui signent le premier EP prévu pour le 31 juillet prochain. Dédié à la scène électronique émergente du Grand Ouest, DÔME accompagnera maintenant toute l’année les jeunes artistes que le festival Astropolis met en lumière sur sa scène du même nom.

DOME label Artwork

Artwork de l’EP / ©Thibault Floch

À défaut d’avoir pu danser à l’édition 2020 du festival Astropolis qui aurait dû avoir lieu début juillet, on pourra toujours le faire chez soi avec les sorties que nous prépare le nouveau label DÔME. À la différence d’Astropolis Records, DÔME sera consacré aux jeunes pépites de la scène électronique locale, tel une extension du tremplin d’Astropolis, une soirée qui sélectionne chaque année une vingtaine d’artistes émergents sélectionnés parmi 300 candidatures, et du projet DÔME, initié pour prolonger cet accompagnement avec de nouvelles soirées à l’année et un relai de leurs actualités.

 

À lire également
Grand-Ouest : le futur de la scène électronique s’écrit à DÔME

 

« Le but est d’accompagner les artistes du tremplin sur le long terme et les valoriser pour qu’ils se fassent entendre dans cette jungle qu’est la musique électronique. On va faire en sorte qu’ils aient accès à des opportunités – un réseau, des lieux, des matériaux – afin qu’ils atteignent la professionnalisation et qu’ils puissent vivre de leur passion, pour ceux qui le souhaitent », nous explique Florian Gobbé d’Astropolis.

« On va faire en sorte qu’ils aient accès à des opportunités afin qu’ils atteignent la professionnalisation et qu’ils puissent vivre de leur passion. »

Le premier EP, disponible en pré-commande sur Bandcamp, réunit les artistes Ringard, A-Sim, Théo Muller et Unklevon. « Sur cette première sortie, pour la marquer, on a réuni des artistes qui ont déjà une renommée nationale et internationale. On a aussi souhaité faire un EP aux styles variés. Pour les prochaines sorties, ce sera des artistes moins connus, et il y aura plus de cohérence dans l’esthétique : certains EPs auront une thématique house, d’autres plus ambient et electronica, d’autres encore seront plus techno. Niveau style, on reste fidèle à ce qu’on fait sur le festival : techno, house, electronica, hardcore, mais pas de trance. »

Quatre EPs par an sont prévus, ainsi que seize nouveaux artistes présentés. Le label prévoit également de créer des collaborations en studio entre ses artistes. Le projet s’étoffera avec de nouvelles candidatures, en prenant soin de représenter des artistes féminins comme masculins : « Dans les candidatures pour le tremplin, seulement une à cinq sur les 300 reçues proviennent d’artistes féminines. Mais on en reçoit de plus en plus. On souhaite mettre la présence féminine en avant chez DÔME, pour atteindre une parité. L’hiver dernier, lors des soirées DÔME, on a organisé une masterclass non-mixte avec la DJ Vanadís du collectif rennais ÖND, pour inciter les femmes à se lancer dans le DJing. Ça a très bien fonctionné, la masterclass était complète. On souhaite que la scène électronique comprenne davantage des artistes féminines. »

Rendez-vous la semaine prochaine, vendredi 31 juillet, pour la sortie de l’EP DÔME VA​.​01. Et pssst… Petit conseil, gardez un œil sur nos avant-premières en début de semaine prochaine…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

BOUM. Il est temps de vous dévoiler les 4 artistes et l’artwork de notre première sortie #DÔME ! 🔥 DÔME VA.01 w/ @asimsimon – @theo_mullerrr – @ringouze – @unklevon Avec une belle danse solaire du petit matin signée #Ringard, boss de #DanceAround88 ; un hymne à la fête en BZH par #ThéoMuller, pilier de @midideux, papa du jeune label @krakzh.bzh et signé sur Concrete, Lumière Noire ou encore Worst Records ; un nouveau banger du spécialiste des breaks et de l’électro #ASim, familier des belles écuries comme ##randsrecords et #Rawax et désormais boss de #HumanDiseaseNetwork ; et la furieuse électro aux éclats métalliques d’ #Unklevon, nouveau protégé de #BoysnoizeRecords. Très contents de lancer notre label avec ces 4 artistes bouillonnants qui représentent bien la scène de l’Ouest, de Roazhon au Mans en passant par Angers, et un grand merci à Thibault @studio_cvpo pour l’artwork de l’EP ! RDV vendredi prochain (31.07) pour la sortie ! #raveraverave Pré-co disponible sur notre Bandcamp : domeastropolis.bandcamp.com — 🙌 Supports : Laurent Garnier, Zadig, Voiski, Perc, Daria Kolosova, Mad Miran, JoeFarr, Moteka, Gigsta…

Une publication partagée par DÔME (@dome.astropolis) le

Visited 64 times, 4 visit(s) today