Skip to main content
9 novembre 2017

Bars en Trans 2017 : la programmation est enfin complète !

par Marjorie Fristot

A Rennes, Noël commence le 7 décembre ! La programmation complète des Bars En Trans est enfin disponible. Le festival animera les bars de la capitale bretonne du 7 au 9 décembre prochain. Un programme réjouissant mixant nouvelles têtes et confirmations, mais aussi électronique, rock, rap, hip-hop, folk… On découvre la sélection jour par jour, mais attention, il y a beaucoup de chouettes noms sur ce line-up, il va falloir faire des choix dans cette tournée des bars – hips ! Petite sélection made in Tsugi :

Premiers échauffements le jeudi 7 au 1988 Live Club en commençant par la pop mélancolique de Jim Bauer, suivie de l’électronique aérienne du Parisien Floyd Shakim ou les tempétueux Maestro. Au Chantier, la soirée risque d’être électrique avec Almeeva et James Darle de Salut C’est Cool. Mais si c’est la house qui vous fait vous lever le matin, rendez-vous avec Fuzzy Logic au Gastby Club, tandis qu’au Kenland l’ambiance sera plus pop et locale avec les petits rigolos de Born Idiot. On viendra également danser à La Place sur Pépite, la nouvelle sortie microqlima, avant de rencontrer Eugénie et Calypso Valois dont l’album produit par Yan Wagner est sorti le mois dernier.

Après un réveil qu’on imagine déjà difficile, retour dans les bars, pour une soirée rock, noise et expérimentale ! Le vendredi 8 au 1988 Live Club, instant rockabilly avec Suffering Chelsea Boots. Gardez bien les pieds sur terre pour la doom de The Lumberjack Feedback avant de découvrir l’électronique expérimentale de Renoizer. Au Bar’hic, ce sera à la noise furieuse d’Electric Radio Spectrum et au rock déjanté de Cocaine Piss. Mais pas de panique, l’ambiance sera plus douce au Gatsby Club, puisque ce sera déjà les vacances avec Louis Piscine et la pop suave de Grindi Manberg – pour finir sur une note psyché avec Dirty Work Of Soul Brothers. Quant à La Place, la soirée sera franco-belge avec le nouveau phénomène Angèle (la petite soeur de Roméo Elvis), les « coups de griffe » de Témé Tan et Bo Bun Fever. Le rap et le hip-hop ne seront pas non plus en reste au Wunderbar / La Notte, avec Lonepsi, 7 Jaws et Senbeï.

Encore un petit effort. Le samedi 9, on prendra le large au Bar Hic avec Slosh et les Parisiens déjantés de Faire. Au Chantier, les frissons seront garantis avec Apollo Noir et DC Salas tandis que la soirée sera pop au Conservatoire avec Silly Boy Blue, Vale Poher, Julien Granel, Tiny Feet et Malik Djoudi. Au Gastby Club, la soirée sera électronique avec Saavan, notre Chaton favori, Tito Candela et Corine qui viendra apporter sa touche disco. La soirée du Kenland sera placée sous le signe de la féminité avec Flèche Love (qui a sorti son dernier single en featuring avec Rone), Ÿuma et Kristel. Rendez-vous également avec Okonomiyaki (la chanteuse, pas l’omelette) pour une expérience sonore : un concert où le classique rencontre la musique noise, le tout à la Parcheminerie. Si vous êtes plutôt Penny Club, pas de problème, on s’y délectera de la voix cristalline de Lewis Evans et du rock barré du Villejuif Underground. A La Place, rendez-vous avec Hervé, Alice Et Moi et Mister Wallas pour un instant de poésie. A ne pas louper enfin : Shelmi et Aloïse Sauvage (vue en tant qu’actrice dans 120 battements par minute, elle vient de nous épater avec un EP entre hip-hop, électro et chanson) au Wunderbar. Sacré programme !

Retrouvez toutes les informations sur le festival Bars En Trans et la programmation complète ici.
Réservez vos places sur la billetterie.

Visited 14 times, 1 visit(s) today