Bars en Trans 2017 : la programmation est enfin complète !

A Rennes, Noël com­mence le 7 décem­bre ! La pro­gram­ma­tion com­plète des Bars En Trans est enfin disponible. Le fes­ti­val ani­mera les bars de la cap­i­tale bre­tonne du 7 au 9 décem­bre prochain. Un pro­gramme réjouis­sant mix­ant nou­velles têtes et con­fir­ma­tions, mais aus­si élec­tron­ique, rock, rap, hip-hop, folk… On décou­vre la sélec­tion jour par jour, mais atten­tion, il y a beau­coup de chou­ettes noms sur ce line-up, il va fal­loir faire des choix dans cette tournée des bars — hips ! Petite sélec­tion made in Tsu­gi :

Pre­miers échauf­fe­ments le jeu­di 7 au 1988 Live Club en com­mençant par la pop mélan­col­ique de Jim Bauer, suiv­ie de l’élec­tron­ique aéri­enne du Parisien Floyd Shakim ou les tem­pétueux Mae­stro. Au Chantier, la soirée risque d’être élec­trique avec Almee­va et James Dar­le de Salut C’est Cool. Mais si c’est la house qui vous fait vous lever le matin, rendez-vous avec Fuzzy Log­ic au Gast­by Club, tan­dis qu’au Ken­land l’am­biance sera plus pop et locale avec les petits rigo­los de Born Idiot. On vien­dra égale­ment danser à La Place sur Pépite, la nou­velle sor­tie micro­qli­ma, avant de ren­con­tr­er Eugénie et Calyp­so Val­ois dont l’al­bum pro­duit par Yan Wag­n­er est sor­ti le mois dernier.

Après un réveil qu’on imag­ine déjà dif­fi­cile, retour dans les bars, pour une soirée rock, noise et expéri­men­tale ! Le ven­dre­di 8 au 1988 Live Club, instant rock­a­bil­ly avec Suf­fer­ing Chelsea Boots. Gardez bien les pieds sur terre pour la doom de The Lum­ber­jack Feed­back avant de décou­vrir l’élec­tron­ique expéri­men­tale de Renoiz­er. Au Bar’hic, ce sera à la noise furieuse d’Elec­tric Radio Spec­trum et au rock déjan­té de Cocaine Piss. Mais pas de panique, l’am­biance sera plus douce au Gats­by Club, puisque ce sera déjà les vacances avec Louis Piscine et la pop suave de Grin­di Man­berg — pour finir sur une note psy­ché avec Dirty Work Of Soul Broth­ers. Quant à La Place, la soirée sera franco-belge avec le nou­veau phénomène Angèle (la petite soeur de Roméo Elvis), les “coups de griffe” de Témé Tan et Bo Bun Fever. Le rap et le hip-hop ne seront pas non plus en reste au Wun­der­bar / La Notte, avec Lonep­si, 7 Jaws et Senbeï.

Encore un petit effort. Le same­di 9, on pren­dra le large au Bar Hic avec Slosh et les Parisiens déjan­tés de Faire. Au Chantier, les fris­sons seront garan­tis avec Apol­lo Noir et DC Salas tan­dis que la soirée sera pop au Con­ser­va­toire avec Sil­ly Boy Blue, Vale Poher, Julien Granel, Tiny Feet et Malik Djou­di. Au Gast­by Club, la soirée sera élec­tron­ique avec Saa­van, notre Cha­ton favori, Tito Can­dela et Corine qui vien­dra apporter sa touche dis­co. La soirée du Ken­land sera placée sous le signe de la féminité avec Flèche Love (qui a sor­ti son dernier sin­gle en fea­tur­ing avec Rone), Ÿuma et Kris­tel. Rendez-vous égale­ment avec Okonomiya­ki (la chanteuse, pas l’omelette) pour une expéri­ence sonore : un con­cert où le clas­sique ren­con­tre la musique noise, le tout à la Par­chem­iner­ie. Si vous êtes plutôt Pen­ny Club, pas de prob­lème, on s’y délectera de la voix cristalline de Lewis Evans et du rock bar­ré du Ville­juif Under­ground. A La Place, rendez-vous avec Hervé, Alice Et Moi et Mis­ter Wal­las pour un instant de poésie. A ne pas louper enfin : Shel­mi et Aloïse Sauvage (vue en tant qu’ac­trice dans 120 bat­te­ments par minute, elle vient de nous épa­ter avec un EP entre hip-hop, élec­tro et chan­son) au Wun­der­bar. Sacré programme !

Retrou­vez toutes les infor­ma­tions sur le fes­ti­val Bars En Trans et la pro­gram­ma­tion com­plète ici.
Réservez vos places sur la bil­let­terie.

(Vis­ité 1 418 fois)